Crit'Air : interdiction de circuler à Paris pour les véhicules Crit'Air 5

Hélène Faucher

Sujets relatifs :

, ,
Crit'Air : interdiction de circuler à Paris pour les véhicules Crit'Air 5

Crit'Air : interdiction de circuler à Paris pour les véhicules Crit'Air 5

À partir du 1er juillet 2017, les véhicules équipés de la vignette Crit’Air 5 auront interdiction de circuler dans Paris du lundi au vendredi entre 8 h 00 et 20 h 00.

Cela s’annonce compliqué pour les conducteurs dont le véhicule est équipé d’une vignette Crit’Air 5. À partir du 1er juillet, ces véhicules ne pourront plus circuler dans Paris de 8 h 00 à 20 h 00 du lundi au vendredi. Ils pourront toutefois avoir accès aux bois de Vincennes et de Boulogne, ainsi qu’au périphérique. Toujours à partir du 1er juillet, les véhicules motorisés ne possédant pas de vignette pourront être verbalisés à hauteur de 68 euros.

Sont concernés les voitures particulières diesel datant d’avant 2001 et les véhicules utilitaires datant d’avant 2002. Les poids lourds, autobus et autocars estampillés Crit’Air 5 datant d’avant octobre 2006 sont interdits de circulation sept jours sur sept dans Paris. La ville propose toutefois une aide pour les professionnels travaillant au sein d’une TPE à Paris et dans la petite couronne. Celle-ci peut monter jusqu’à 9 000 euros pour l’achat d’un véhicule électrique ou GNV.

Nous vous recommandons

Nokian Tyres a de grandes ambitions en Europe

Nokian Tyres a de grandes ambitions en Europe

Fort de son solide ancrage en Europe centrale et en Europe du Nord, Nokian Tyres a dévoilé une feuille de route très ambitieuse pour le marché européen, comptant passer de 6 à 9 millions de pneus vendus en remplacement. La France doit...

Potager City optimise ses tournées avec Geoconcept

Potager City optimise ses tournées avec Geoconcept

AddSecure enrichit son offre de solutions télématiques avec LostnFound

AddSecure enrichit son offre de solutions télématiques avec LostnFound

La crise sanitaire liée au Covid-19 pousse les flottes à la digitalisation

La crise sanitaire liée au Covid-19 pousse les flottes à la digitalisation

Plus d'articles