CTEK n'attend pas l'hiver pour se préoccuper de la batterie

Jean-Marc Gervasio

Sujets relatifs :

,
CTEK n'attend pas l'hiver pour se préoccuper de la batterie

CTEK n'attend pas l'hiver pour se préoccuper de la batterie

La batterie est la première source de panne automobile que malheureusement bon nombre de professionnels considère encore à tort comme une fatalité. Pourtant l’entretien de la batterie est négligé pour ne pas dire oublié : une erreur qui se paie plus tôt que tard.

De par leur conception même, les batteries de démarrage acide-plomb ont une durée de vie limitée. Au fil du temps, la baisse du niveau de l’électrolyte, la sulfatation des plaques, l’assèchement interne entraînent une baisse de la tension électrique et de l’énergie disponible aux bornes de celle-ci, la rendant finalement obsolète. Assurer la maintenance de la batterie, à l’aide d’équipements de charge adaptés permet d’entretenir sa performance, de prévenir les risques de dysfonctionnement et d’allonger sa durée de vie.
Véritable tampon d’énergie, la batterie est plus que jamais l’élément central de la fiabilité d’une automobile. De sa bonne santé, dépend le fonctionnement optimal de nombreux équipement de sécurité, de confort et d’infotainment particulièrement gourmand en énergie et présents sur les automobiles et pas seulement de dernière génération.

L’opportunité du passage à l’atelier

Selon le concepteur et fabricant de matériels de charge CTEK, 25% des véhicules entrant en atelier en Europe auraient besoin d’un entretien de batterie. Pire le spécialiste a pu établir que de nombreuses pannes de batteries étaient consécutives à un passage à l’atelier au cours duquel des mises à jour de calculateurs auraient été réalisé sans l’assistance nécessaire d’une alimentation stabilisée. Un oubli mettant la batterie à rude épreuve et pouvant même dans certains cas provoqué son déclin.

Une charge « intelligente »

Les chargeurs CTEK utilisent une technologie brevetée adaptée à tous types de batteries acide-plomb ou lithium. Les différentes phases de fonctionnement des matériels de la marque permettent de tester et d’entretenir les composants métalliques et chimiques internes des batteries, avant de démarrer la charge elle-même. Grâce à cette phase de conditionnement préalable, la batterie est préservée et son rendement est optimisé.
En limitant les effets de sulfatation et de décomposition du mélange acide, la durée de vie de la batterie est prolongée et sa capacité reste optimale.
Une batterie entretenue régulièrement et soumis à une charge « intelligente » de ce type pourrait voire sa durée vie triplée, revendique le fabricant.

Nous vous recommandons

Drive to Zero, le premier rassemblement de l’écosystème de la mobilité décarbonée

Drive to Zero, le premier rassemblement de l’écosystème de la mobilité décarbonée

Pour faire face à l’urgence climatique, le législateur réclame la décarbonation de la mobilité à moyen terme. Pour accompagner et faciliter cette mutation sans précèdent, Infopro Digital organisera en avril prochain le premier...

Electrique : DAF Conseil lance le label REPARELEC

Electrique : DAF Conseil lance le label REPARELEC

(Vidéo) L'essentiel des actualités de la semaine du 27 juin au 1er juillet 2022

Vidéo

(Vidéo) L'essentiel des actualités de la semaine du 27 juin au 1er juillet 2022

Tentez de gagner un garage lors du salon Equip Auto

Tentez de gagner un garage lors du salon Equip Auto

Plus d'articles