Cupra Born : la compacte sportive et électrique qui ne déçoit pas

Yelen BONHOMME-ALLARD
Cupra Born : la compacte sportive et électrique qui ne déçoit pas

Les premières unités seront livrées en mars 2022.

© Cupra

Conçue et développée à Barcelone, la Cupra Born sortira des lignes de l’usine de Zwickau, en Allemagne, en mars 2022. Avec ses trois niveaux de puissance, le véhicule veut plaire au plus grand nombre, mais le constructeur se garde bien d’annoncer un quelconque objectif commercial.

« Nous avons des objectifs très ambitieux car nous sommes convaincus de la qualité et de la performance de ce nouveau modèle, assure Robert Breschkow, directeur général de Seat et Cupra France. Le marché électrique est très dynamique, et nous avons prévu de mettre notre empreinte en France comme en Europe avec la Cupra Born ». Par le biais de son premier véhicule uniquement électrique, la jeune pousse espagnole est bien décidée à se faire une place sur ce marché. Dans sa stratégie de marque et de groupe, celle-ci prévoit d’ailleurs de commercialiser le modèle « sur tous les marchés où il y a un segment et une demande électrique », en commençant par la Norvège, la France, l’Espagne et l’Allemagne, qui seront par la suite rejoints par plusieurs pays de l’Europe de l’Est. Le nouveau modèle permettra par ailleurs à la marque d’atteindre de nouveaux marchés à l’instar de l’Australie.

Si « actuellement le concurrent de la Born n’existe pas encore » selon le jugement de Robert Breschkow, celui-ci imagine que la Megane E-Tech pourrait bientôt endosser ce statut « car c’est aussi une berline 100 % électrique, très proche en termes de motorisations et d’autonomie ». Quand la Française promet une autonomie électrique de 470 kilomètres, l’Espagnole affiche entre 349 et 548 kilomètres au mieux. Par ailleurs, le parallèle entre la Cupra Born et la Volkswagen ID.3 est inévitable, d’autant qu’elles reposent toutes deux sur la plateforme MEB. Mais pour Robert Breschkow, l’essentiel est de trouver des rivales en dehors du groupe allemand. Esthétiquement, son allure sportive lui permet de se démarquer de sa cousine. Et côté caractéristiques, Cupra a préféré simplifier le catalogue en proposant deux finitions et trois niveaux de puissance. La Born est donc commercialisée depuis le 18 novembre dans sa version cœur de gamme, V 150 kW/204 ch (349 km d’autonomie) et devrait recevoir une version plus faible en janvier prochain : V 110 kW/150 ch (424 km d’autonomie). Enfin, 2022 annoncera également le lancement de la version VZ 170 kW/230 ch (417 ou 548 km d’autonomie).

Le souci du détail

Esthétiquement, la Cupra Born est très élégante, notamment grâce à ses nervures sur le capot. Outre le caractère affirmé du véhicule, celles-ci mettent également en valeur le logo coloré de la marque. Par souci de fidélité à l’ADN de la marque, les designers ont respecté l’insertion de plusieurs éléments cuivrés sur la carrosserie (logo, nom du modèle, jantes et calandre). De la même façon, plusieurs éléments en 3D ont été réutilisés sur la calandre et près des montants de porte arrière afin de créer une forme d’harmonie. À l’arrière, une bande de LED barre le hayon de la voiture. Un élément hérité de la Leon et du Formentor. La Cupra Born offre un excellent comportement routier, grâce notamment à l’installation de pneus plus larges montés sur des jantes en alliage de 20 pouces. Ce confort de conduite est renforcé par l’équipement de série des sièges baquets constitués à partir de fil « seaqual », lui-même fabriqué à partir de plastiques marins recyclés. Les sièges sont très agréables au toucher et confèrent une ambiance chaleureuse à l’habitacle. Celui-ci est très bien aménagé. Il est dominé par un large écran flottant de 12 pouces très intuitif. Le choix des coloris et des matériaux est bien pensé, à l'image de la suédine grise qui recouvre la partie centrale interne des portières.

La grille tarifaire se compose de la façon suivante : la Cupra Born V 150 ch est disponible dès 35 000 euros, la Born V 204 ch démarre à 40 250 euros, tandis que la Born VZ 230 ch devrait débuter autour de 45 000 euros pour la batterie de 58 kWh et 50 000 euros pour celle de 77 kWh. Une offre de LLD existe également, avec un loyer mensuel de 259 euros minimum.

Nous vous recommandons

BMW Motorrad bat son record de ventes mondiales en 2021

BMW Motorrad bat son record de ventes mondiales en 2021

BMW Motorrad a battu son record de ventes en 2021 au niveau international. La branche deux-roues motorisés du constructeur a écoulé 194 261 véhicules, soit une hausse de 14,8 %. Un résultat qui aurait pu être meilleur sans une certaine...

Aptiv débauche chez les GAFAM

Nomination

Aptiv débauche chez les GAFAM

Jeep poursuit l'électrification de sa gamme avec les Renegade et Compass eHybrid

Jeep poursuit l'électrification de sa gamme avec les Renegade et Compass eHybrid

Sur le chemin des transformations

Sur le chemin des transformations

Plus d'articles