Cupra entretient son mythe avec trois nouveaux modèles électrifiés d'ici à 2025

Christophe CARIGNANO

Sujets relatifs :

, ,
Cupra entretient son mythe avec trois nouveaux modèles électrifiés d'ici à 2025

L'UrbanRebel, l'un des trois nouveaux modèles de Cupra d'ici à 2025.

© Cupra

Après quatre années d’existence, Cupra va lancer trois nouveaux modèles électrifiés d’ici à 2025, dont un petit SUV citadin baptisé Terramar. Se définissant comme ambitieuse et rebelle, la marque du groupe Volkswagen entend commercialiser 500 000 unités par an à court terme.

À l’occasion d’un événement Baptisé « The unstoppable impulse », Cupra a fêté, le 7 juin dernier, à Barcelone, ses quatre années d’existence. La marque du groupe Volkswagen a également profité de ce rendez-vous pour dévoiler son plan produits pour les trois prochaines années. Cupra c’est tout d’abord une formidable déclinaison marketing avec un positionnement intelligent, un style propre, un logo, un design et des halls d’accueil très modernes, le tout sur fond d’électrification.

Cupra ouvre un nouveau chapitre

Afin de ne pas connaître l’inévitable trou d’air inhérent à une jeune marque, Cupra est d’ores et déjà à l'attaque avec un plan produits ambitieux et un développement à l’international pour assurer son objectif de 500 000 unités par an. Rappelons que la période est favorable à Cupra. En effet, la crise des semi-conducteurs et la guerre en Ukraine renchérissent le prix des véhicules et la montée en gamme. Les constructeurs peuvent jouer avec les délais de livraison et produire les véhicules les plus rentables. Tous les constructeurs sans exception enregistrent des rentabilités record.

Pour présenter son plan pour les trois prochaines années, Cupra avait mis les petits plats dans les grands en organisant un rendez-vous international à Barcelone et plus précisément à Tarramar à l’endroit même où la marque serait née. Le discours marketing autour de la marque est bien huilé. La tribu, la sportivité, la jeunesse ou encore la protection de l’environnement via l’électrique : tous les ingrédients étaient présents pour alimenter le mythe Cupra.

Une marque premium capable de s’installer dans la galaxie Volkswagen group il fallait le faire à côté des Porsche et Audi ! Même si l’histoire ne dit pas encore comment la marque Seat parviendra à se repositionner face à cette nouvelle marque, force est de constater que l’histoire de Cupra est séduisante. On a tous envie de croire à l'histoire de cette marque née à Terramar, près de cet autodrome abandonné. Pour preuve l’ensemble de la presse internationale était largement représentée pour fêter l’anniversaire des quatre premières années de la marque.

Pour incarner cette jeune marque premium, Wayne Griffiths, bouillonnant CEO de la marque, fait le job. Il remplit son rôle à merveille. L’histoire est belle et assez rare de nos jours dans le contexte de transformation de la filière automobile.

500 000 ventes par an à moyen terme

En se définissant comme une marque rebelle et provocante, Cupra se donne comme objectif de doubler tous les résultats dans tous les domaines. « The unstoppable impulse » a été l’occasion de présenter un nouveau modèle : un petit SUV baptisé Terramar du nom du lieu de création de cette marque. Deux autres modèles électrifiés seront également lancés d'ici à 2025.

« Ce soir, nous dévoilons toute la gamme d'icônes de la prochaine génération de Cupra qui sera lancée d'ici à 2025, a déclaré Wayne Griffiths, P-DG de Cupra. D'ici à 2025, notre objectif est de livrer 500 000 voitures par an à moyen terme, de poursuivre notre développement à l'international sur de nouveaux marchés et de pénétrer de nouveaux segments ».

Une marque qui accompagne le futur

Rappelons que Cupra a été lancée en 2018 avec l'ambition de réinventer la sportivité contemporaine, sous l'impulsion de Luca de Meo, aujourd’hui CEO du groupe Renault, et de quelques fidèles qui voulaient défier le statu quo. Le modèle Ateca fut le premier véhicule à incarner l'ambition et le caractère de la marque challenger. Un modèle unique sur son segment.

Deux ans plus tard débarquait la Cupra Leon. Il s'agissait du premier modèle de la marque doté d'une large gamme de moteurs puissants, et de la toute première Cupra électrifiée grâce à son moteur hybride rechargeable. Celle-ci a été suivie par Formentor, le premier modèle créé exclusivement pour Cupra. Ce crossover a connu un vrai succès avec près de 100 000 unités vendues dans le monde à ce jour. C'est désormais le modèle le plus vendu de la marque. Puis vint la Cupra Born, la première voiture 100 % électrique.

Trois nouveaux modèles d'ici à 2025

À ce jour, la marque a livré près de 200 000 unités et a vu son chiffre d'affaires passer de 430 millions d'euros en 2018 à près de 2,2 milliards d'euros en 2021. Soit bien au-delà de toutes les prévisions. Cette année, Cupra entend doubler ses ventes, doubler son chiffre d'affaires et doubler son réseau mondial de Cupra Masters et de Cupra City Garages. D'ici à 2025, Cupra fera son entrée dans une nouvelle ère avec trois nouveaux modèles électrifiés – le Terramar, le Tavascan et l'UrbanRebel – et en renouvelant ses gammes actuelles.

Nous vous recommandons

Renault récolte les fruits de sa stratégie orientée vers les particuliers

Renault récolte les fruits de sa stratégie orientée vers les particuliers

Au bilan du premier semestre 2022 et du mois de juin, la marque profite de sa stratégie orientée vers le retail. Avec un gain de 4,1 points de parts de marché sur ce canal, Renault engrange de bons résultats malgré la crise et voit...

01/07/2022 | groupe RenaultDacia
Francis Bartholomé réélu à la tête de Mobilians

Francis Bartholomé réélu à la tête de Mobilians

Dernières inscriptions à la soirée des Masters Auto Infos du 5 juillet 2022

Dernières inscriptions à la soirée des Masters Auto Infos du 5 juillet 2022

Le marché automobile français s'enfonce dans la crise

Le marché automobile français s'enfonce dans la crise

Plus d'articles