Dachser a réalisé un chiffre d’affaires record en 2021

Alexandre Guillet

Mis à jour le à

Soyez le premier à réagir

Soyez le premier à réagir

Dachser a réalisé un chiffre d’affaires record en 2021

Dachser s'attend à un exercice 2022 nécessitant une forte et rapide capacité d'adaptation.

© Dachser

Dachser publie un chiffre d’affaires consolidé de 7,1 milliards d’euros au titre de 2021, un niveau historique et une croissance de 26 % par rapport à 2020.

Dachser a réalisé un chiffre d’affaires consolidé de 7,1 milliards d’euros au titre de 2021 (+ 26 %). Le groupe relève des hausses organiques de 6,3 % pour les envois et de 7,7 % pour les tonnages. En outre, les tarifs de fret étaient - et sont toujours - élevés, en raison de la pénurie d'espace de chargement qui touche tous les modes de transport.

Forte proximité avec les grands comptes

« Avec ses défis extrêmes, l’année 2021 a été exceptionnelle à bien des égards. Le Brexit, la pandémie de Covid-19 et des chaînes logistiques mondiales à la limite de leurs capacités ont marqué l'année et inquiété nos clients. Malgré ce contexte difficile, nous avons réussi à maintenir des solutions de transport et de logistique fiables tout en stabilisant notre qualité et notre service à un niveau élevé. Cette année nous a ainsi permis de fidéliser nos clients et de développer systématiquement nos activités auprès de nos grands comptes. C'est une performance extraordinaire ! Il a fallu une implication sans faille de la part de toutes nos équipes pour y arriver malgré cet environnement difficile », commente Burkhard Eling, CEO de Dachser.

Des supply chains toujours chahutées à l’échelle mondiale

Au niveau de la guidance, 2022 s'annonce à nouveau comme une année de volatilité et de défis pour le marché. Si la guerre en Ukraine provoque d’infinies souffrances humaines, elle marquera aussi profondément l'économie mondiale. À cela s'ajoutent des coûts d’énergie et de carburant historiquement élevés, une nouvelle aggravation de la pénurie de chauffeurs, ainsi que des perturbations persistantes dans les supply chains mondiales, y compris à cause de nouveaux foyers de Covid-19, notamment en Chine et à Hongkong.

« L’année qui commence exigera encore toutes nos capacités de gestion de crise, de flexibilité et de résilience en matière de chaînes logistiques », souligne Burkhard Eling tout en précisant que le groupe maintient ses programmes d’investissements d’avenir (200 millions d’euros sur 2022, contre 100 millions en 2021).

Nous vous recommandons

Comment La Poste accélère le verdissement de sa flotte de véhicules ?

Comment La Poste accélère le verdissement de sa flotte de véhicules ?

Confirmant viser le zéro émission nette de gaz à effet de serre en 2030, La Poste renforce ses efforts pour atteindre son but, en doublant le nombre de ses véhicules électriques d’ici à 2025 et en décarbonant le transport moyenne et...

Geodis transporteur officiel de la Coupe du monde de rugby en France en 2023

Geodis transporteur officiel de la Coupe du monde de rugby en France en 2023

L’OTRE demande le maintien des aides sur le carburant au-delà du 31 juillet 2022

L’OTRE demande le maintien des aides sur le carburant au-delà du 31 juillet 2022

Le Cnam va consacrer une matinée d’information à l’avenir du transport

Le Cnam va consacrer une matinée d’information à l’avenir du transport

Plus d'articles