En bref

Daimler a cédé l'ensemble de ses actions Renault

Antonin Moriscot
Daimler a cédé l'ensemble de ses actions Renault

Daimler détenait 3,1 % de Renault.Daimler Logo

© © Daimler AG

Depuis 2010, le groupe automobile allemand détenait 3,1 % de son homologue français Renault. Une situation qui n'est plus d'actualité depuis le 10 novembre dernier. 

Mouvements au sein du capital de Renault Group. Dans un communiqué transmis à l'AFP, le groupe automobile allemand Daimler – propriétaire des marques Mercedes-Benz, Mercedes-Benz Vans, Daimler Trucks et Daimler Buses – a annoncé avoir vendu « ses 9,2 millions de parts dans Renault pour un total de 305 millions d'euros. » Daimler détenait depuis 2010 ces 3,1 % du capital de Renault. Date à laquelle un partenariat stratégique liant les deux groupes automobiles et prévoyant des participations croisées avait été signé. La firme de Billancourt – ainsi que son allié japonais Nissan – étaient alors également entrés au capital de Daimler, à hauteur de 1,54 % chacun. Une participation revendue en mars dernier par Renault et en mai par Nissan.

Le partenariat industriel se poursuit

L'accord industriel liant les deux groupes automobiles n'est cependant pas remis en question a assuré Daimler auprès de nos confrères. Pour mémoire, au cours de la décennie écoulée, Daimler et Renault Group ont travaillé au développement de motorisations communes (notamment le quatre-cylindres 1.3 l essence présent sous le capot des Renault Mégane, Scénic/Grand Scénic, Mercedes-Benz Classe A et Classe B), de véhicules communs comme les pick-up Renault Alaskan et Mercedes-Benz Classe X, clones techniques du Nissan Navara, ou encore des minicitadines Renault Twingo et Smart Fortwo/Forfour produites sur la même plateforme. Plus récemment, l'usine Renault de Maubeuge vient de lancer la production de la deuxième génération du ludospace et de la fourgonnette Mercedes-Benz Citan, vrai-faux jumeau de la troisième génération de Kangoo.

Nous vous recommandons

Les véhicules hybrides rechargeables apprivoisent les ZFE

Les véhicules hybrides rechargeables apprivoisent les ZFE

Face au durcissement des contraintes environnementales et des réglementations, les constructeurs automobiles sont force de proposition pour apporter des solutions automatisées aux conducteurs afin de les laisser prendre la route «...

[Vidéo] Pour Michelin, le pneu 100 % durable c’est pour 2050

[Vidéo] Pour Michelin, le pneu 100 % durable c’est pour 2050

Volkswagen travaille sur le châssis du futur

Volkswagen travaille sur le châssis du futur

Kia vise la neutralité carbone à l’horizon 2045

Kia vise la neutralité carbone à l’horizon 2045

Plus d'articles