Daimler Truck peaufine son introduction en Bourse

Alexandre Guillet

Mis à jour le à

Sujets relatifs :

, ,
Soyez le premier à réagir

Soyez le premier à réagir

Daimler Truck peaufine son introduction en Bourse

Daimler Truck a confirmé qu’il visait une introduction en Bourse à Francfort le 10 décembre prochain.

© Daimler Truck AG

Lors de son Capital market day, Daimler Truck a confirmé son projet d’introduction en Bourse pour le 10 décembre prochain. La scission d'avec Daimler avait préparé le terrain et le groupe veut clairement améliorer ses indicateurs financiers.

À l’issue de sa journée consacrée aux investisseurs et aux analystes, Daimler Truck a confirmé qu’il visait une introduction en Bourse à Francfort le 10 décembre prochain, tout en visant l’intégration dans le DAX dès le premier trimestre 2022.

« Nous avons une ambition très claire pour Daimler : nous devons atteindre une meilleure rentabilité et nous devons gagner la course qui mène vers le zéro émission. Au-delà de ce projet d’IPO, nous sommes prêts à prendre notre indépendance et à libérer tout le potentiel du groupe », lance Martin Daum, président-directeur général de Daimler Truck AG.

Le constructeur prévoit un taux de rentabilité compris entre 6 et 8 % en 2021, en dépit de la pénurie de composants électroniques. C’est le point que Martin Daum veut prioritairement améliorer, conscient que des concurrents sont plus efficaces, Scania en tête (Traton, Volkswagen). Il vise un taux de 10 % en 2025 si les conditions de marché restent favorables. À cette date, le taux sera de 12 % pour Daimler Trucks North America (DTNA), de 10 % pour Mercedes-Benz en Europe et de 9 % pour Daimler Truck Asia (TA). Daimler Buses se situera à 7 %, tandis que Daimler Truck Financial Services sera l’unité la plus profitable du groupe. Le constructeur a indiqué que son taux de rentabilité opérationnelle ajustée était de 10,8 % en Amérique du Nord, de 7,2 % en Asie et de 4,5 % en Europe au cumul des dix premiers mois de l’année.

Simultanément, le plan de réduction des coûts fixes de 15 % d'ici à 2025 (par rapport à 2019) avance plus rapidement qu’attendu et sera probablement achevé d'ici à 2023. Par ailleurs, le groupe a rappelé qu’il investissait fortement dans les énergies alternatives, principalement les solutions électriques (BEV) et à hydrogène (FCEV). Sur le modèle de son accord avec Cummins pour les motorisations intermédiaires, Daimler Truck est ouvert à des partenariats pour les gros GMP.

Enfin, Martin Daum et Jochen Goetz, son directeur financier, ont fait un geste fort envers les actionnaires en annonçant un ratio de dividende de 40 %, soit un taux de distribution élevé.

Nous vous recommandons

Bosch s’ouvre à l’hydrogène

Bosch s’ouvre à l’hydrogène

En partenariat avec le spécialiste italien OMB Saleri, l’équipementier allemand annonce l’élargissement de sa gamme de produits pour les applications mobiles à hydrogène.La demande de groupes motopropulseurs fonctionnant à...

02/12/2021 | Equipementiers PLBosch
Renault Truks Oils trouve la parade contre la cristallisation des SCR

Entretien

Renault Truks Oils trouve la parade contre la cristallisation des SCR

Wolf Lubricants satisfait de sa participation à Solutrans

Wolf Lubricants satisfait de sa participation à Solutrans

MAN décroche un appel d'offres du Groupement Astre

MAN décroche un appel d'offres du Groupement Astre

Plus d'articles