Daimler Truck, Traton et Volvo Group lancent leur réseau de recharge électrique

Alexandre Guillet

Mis à jour le à

Soyez le premier à réagir

Soyez le premier à réagir

 Daimler Truck, Traton et Volvo Group lancent leur réseau de recharge électrique

Top départ pour le réseau de recharge européen de Volvo Group, Daimler Truck et Traton.

© Volvo Group

Les constructeurs de camions Daimler Truck, Traton et Volvo Group donnent le signal de départ pour la mise en place de leur réseau d’infrastructures de recharge pour les véhicules lourds électriques. Un premier objectif de 1 700 bornes de recharge en Europe est fixé.

Après avoir signé un protocole d’accord en fin d’année 2021, les constructeurs de camions Daimler Truck, Traton (l'entité VI du groupe Volkswagen) et Volvo Group officialisent la création d’une coentreprise, dont le nom sera connu avant la fin de 2022, afin de déployer un réseau d’infrastructures de recharge pour les poids lourds et les autobus électriques à batteries (BEV). Les trois acteurs confirment leur volonté de mettre rapidement en service 1 700 bornes de recharge en Europe, sur les autoroutes et dans des hubs logistiques. Le projet représente un investissement de 500 millions d’euros qui sera pris en charge à parts égales par les trois constructeurs.

Une pointure à la tête du joint-venture

Pour diriger la coentreprise, qui sera basée à Amsterdam, aux Pays-Bas, Daimler Truck, Traton et Volvo Group sont allés chercher une spécialiste des infrastructures de recharge en la personne de Anja van Niersen, cofondatrice et ancienne dirigeante du groupe Allego. « Avec Anja van Niersen, l’entreprise pourra compter sur une directrice générale qui fait valoir une grande expérience dans la création des réseaux de recharge. Elle et son équipe seront d’une grande aide pour nous conduire vers un transport durable », souligne Christian Levin, président-directeur général de Traton Group.

L'objectif de la neutralité carbone nécessite de jouer collectif

Le réseau sera ouvert à toutes les marques de camions et les trois dirigeants appellent d’ailleurs d’autres acteurs de l’industrie et des transports à rejoindre le projet, au même titre que les gouvernements, pour accélérer la mise en place d’un réseau de recharge performant exploitant de l’énergie renouvelable. « Nous faisons ce qu’un acteur seul ne pourrait pas accomplir et un partenariat de cette nature est un jalon clé pour atteindre l’objectif de neutralité carbone du transport en Europe en 2050 », met en avant Martin Lundstedt, président de Volvo Group. « Nous avons besoin d’un effort collectif. Le nombre de points de recharge doit progresser significativement et le plus rapidement possible si nous voulons convaincre nos clients que les camions électriques de longue distance sont une solution viable », ajoute encore Martin Daum, président-directeur général de Daimler Truck qui a récemment publié son rapport annuel sur le développement durable.

Nous vous recommandons

Envolée des coûts logistiques chez Amazon

Envolée des coûts logistiques chez Amazon

Depuis 2009, les coûts logistiques ont plus que doublé chez Amazon. Ils représentent un tiers des revenus de la marketplace.Pour faire face à la flambée des prix des carburants, de l’énergie et de matériaux d’emballage, le géant...

18/08/2022 | Amazon
MAN Truck & Bus : 30 % de baisse des ventes de camions sur le premier semestre

MAN Truck & Bus : 30 % de baisse des ventes de camions sur le premier semestre

Daimler Truck affiche une croissance en hausse au 2ème trimestre

Daimler Truck affiche une croissance en hausse au 2ème trimestre

Iveco étend le projet Plant the Future

Iveco étend le projet Plant the Future

Plus d'articles