Dakar 2023 : une épreuve camions très ouverte sans les Russes et le team Kamaz

Alexandre Guillet

Mis à jour le à

Sujets relatifs :

, ,
Soyez le premier à réagir

Soyez le premier à réagir

Dakar 2023 : une épreuve camions très ouverte sans les Russes et le team Kamaz

L'épreuve camions du Dakar 2023 est particulièrement ouverte en l'absence des pilotes russes.

© A.S.O. / F.Gooden / DPPI

Le titre de la catégorie camions se jouera cette année entre 56 équipages à partir du 31 décembre 2022 dans les déserts saoudiens. L’absence des pilotes russes et de leurs Kamaz rend la compétition plus ouverte que de coutume et Iveco pourrait en profiter.

Le titre de la catégorie camions du Dakar 2023 se jouera entre 56 équipages comme le confirment les organisateurs. Un rapide coup d’œil au palmarès suffit à rappeler que la catégorie camions a été conquise sur la durée par les pilotes russes, qui occupaient, par exemple, les quatre premières places du classement général final en janvier dernier. Mais pour cette édition, les règlements internationaux concernant les sportifs russes dictant les conditions d’admission au Dakar, ils ne sont pas autorisés à concourir.

Iveco, Praga, Tatra...

La compétition s’annonce dès lors beaucoup plus ouverte et indécise. Selon les organisateurs, deux grandes écoles de pilotes vont s’affronter : les Hollandais et les Tchèques. Côté néerlandais, on peut citer Janus van Kasteren, chef de file du Team De Rooy, mais aussi Martin Van den Brink ou son jeune fils Mitchel. Kees Koolen, qui a dominé le W2RC, Richard de Groot, Pascal de Baar ou encore Ben Van de Laar sont aussi à surveiller.

Dans l’école tchèque, Martin Macik sort du lot, classé à quatre reprises dans les sept premiers lors des cinq dernières éditions (4e en 2021), surtout qu’il bénéficie d’un tout nouveau camion Iveco qu’il a spécialement développé pour l’épreuve. Ales Loprais et son camion Praga peuvent aussi rallier Dammam en vainqueurs. Le Team Buggyra Racing aura aussi une belle carte à jouer avec les Tatra de Martin Soltys et de Jaroslav Valtr.

Des énergies alternatives en test

Par ailleurs, comme lors de la précédente édition, plusieurs camions à faibles émissions sont attendus, à l’image du camion Project2030 de Koolen Industries ou encore de Gerard De Rooy, vainqueur en 2012 et 2016 dans la catégorie camions, qui s’est associé à UMS et Allison Transmissions pour essayer de développer un camion électrique.

Nous vous recommandons

Honda lance une stratégie complète autour de l’hydrogène

Honda lance une stratégie complète autour de l’hydrogène

Honda vient de présenter sa stratégie de développement de l’hydrogène à travers le développement de la pile à combustible. Le groupe japonais cible l’automobile, les poids lourds, les engins de construction mais aussi les stations...

Iveco et Plus testent leur camion hautement automatisé sur route

Iveco et Plus testent leur camion hautement automatisé sur route

Hyliko passe à l’action

Hyliko passe à l’action

Les ventes de véhicules utilitaires en recul de 15 % en Europe en 2022

Les ventes de véhicules utilitaires en recul de 15 % en Europe en 2022

Plus d'articles