Dashdoc clôture un nouveau DashTour sous le signe de l’écologie

Alexandre Guillet

Mis à jour le à

Soyez le premier à réagir

Soyez le premier à réagir

Dashdoc clôture un nouveau DashTour sous le signe de l’écologie

Le DashTour de Dashdoc associe les transporteurs et les chargeurs à sa démarche de sensibilisation à l'enjeu de la neutralité carbone.

© Dashdoc / Transports Naveau

Du 29 juin au 6 juillet 2022, les équipes de Dashdoc ont entrepris le DashTour, un challenge sportif et solidaire pour relier les trois bureaux de Dashdoc situés à Anvers, Paris et Nantes et en profiter pour rencontrer les clients transporteurs qui sont associés à cette démarche.

Dashdoc, spécialiste des logiciels TMS et de l’eCMR (lettre de voiture électronique), a organisé son DashTour, une épreuve originale qui vise à stimuler ses équipes et ses clients autour des enjeux de réduction des émissions polluantes et d’objectif de neutralité carbone.

Un challenge sportif qui a couvert 800 km, 50 km de plus que prévu, et qui a réuni 65 participants en intégrant les collaborateurs de six clients grands comptes : The Agency et Eurotrafic (Belgique), Transport Naveau (Maubeuge), groupe Mousset (Essarts-en-Bocage), Jacky Dufeu-Veolia (Noyant-Villages) et Transport Freneau (Chalans).

Le défi de la transition énergétique du transport est dans tous les esprits

« Je suis fier de faire partie intégrante du DashTour ! C’est un défi unique qui a fédéré les différentes équipes de Dashdoc et a renforcé les liens que nous avions avec nos clients transporteurs. La décarbonation du transport routier de marchandises est un sujet inévitable désormais mais c’est important de voir qu’on peut toujours en tirer du positif », s’enthousiasme Benoît Joncquez, président de Dashdoc.

Transporteurs et chargeurs s’associent pleinement à cette démarche en rappelant d’ailleurs que la transition énergétique est à leur agenda : « Renouvellement partiel de la flotte avec des camions à hydrogène ou électriques, bilans carbone, optimisation du dernier kilomètre, installation de panneaux solaires, passage à l’eCMR… nombreuses sont les solutions que les entreprises de transport tentent de mettre en œuvre ». Ce que confirme Freddy Arnaud, des Transports Freneau : « Je vais souvent solliciter les clients pour leur proposer de mutualiser les camions avec d’autres clients, afin d’optimiser les tours ».

Pour plus d'informations, notons que l'événement avait son site dédié.

Nous vous recommandons

Les bornes de recharge rapides seraient-elles plus fiables ?

Les bornes de recharge rapides seraient-elles plus fiables ?

L’Association française pour l’itinérance de la recharge électrique des véhicules (Afirev) a récemment publié une mise à jour de l’Observatoire de la qualité des services de recharge accessibles au public. Bonne nouvelle : le...

Comment le rétrofit participe à l’électrification des parcs

Comment le rétrofit participe à l’électrification des parcs

Iveco étend le projet Plant the Future

Iveco étend le projet Plant the Future

Le Gouvernement débloque 100 millions d'euros pour accompagner la filière auto dans ses mutations

Le Gouvernement débloque 100 millions d'euros pour accompagner la filière auto dans ses mutations

Plus d'articles