Décarbonner, réguler et innover : les 3 axes stratégiques du Conseil de l’Union européenne

Fabio CROCCO
Décarbonner, réguler et innover : les 3 axes stratégiques du Conseil de l’Union européenne

Jean-Baptiste Djebbari a accueilli ses homologues européens pour une réunion informelle. La rencontre a été l’occasion de réaffirmer l’ambition des États membres pour bâtir l’Europe des transports de demain autour de trois grandes priorités : décarboner, réguler et innover.

Dans le cadre de la présidence française du Conseil de l’Union européenne, Jean-Baptiste Djebbari, ministre délégué chargé des Transports, a accueilli ses homologues européens les 21 et 22 février 2022 dans le cadre d’une réunion informelle. Les participants ont partagé leur ambition en matière de décarbonation du secteur des transports. L’ensemble des ministres ont réaffirmé leur volonté d’accélérer et de faciliter le déploiement des bornes de recharge électrique mais aussi de favoriser le développement de l’hydrogène bas carbone et renouvelable. La qualité de service et d’information des usagers, l’interopérabilité et des tarifs abordables seront des éléments clés de ce déploiement.

Concernant plus spécifiquement les véhicules lourds, et en particulier sur longue distance, des discussions doivent se poursuivre pour trouver un juste équilibre permettant de donner de la visibilité suffisante aux industriels et aux transporteurs, en tenant compte des horizons d’émergence des différentes technologies venant répondre à chaque cas d’usage.

A l’ordre du jour aussi l’amélioration des conditions de travail des chauffeurs qui doit passer par une application effective des règles et de leur contrôle et la simplification de leur travail grâce à des outils numériques.

Enfin, les participants ont partagé la nécessité d’établir une meilleure équité concurrentielle entre le mode ferroviaire et le mode routier. Certains participants ont cité la possibilité d’un soutien financier européen aux opérateurs de fret ferroviaire. Une meilleure prise en charge par le secteur routier des coûts externes qu’il peut engendrer (accidents, bruit, entretien des infrastructures) a également été mise en avant.

Nous vous recommandons

Les bornes de recharge rapides seraient-elles plus fiables ?

Les bornes de recharge rapides seraient-elles plus fiables ?

L’Association française pour l’itinérance de la recharge électrique des véhicules (Afirev) a récemment publié une mise à jour de l’Observatoire de la qualité des services de recharge accessibles au public. Bonne nouvelle : le...

Comment le rétrofit participe à l’électrification des parcs

Comment le rétrofit participe à l’électrification des parcs

Iveco étend le projet Plant the Future

Iveco étend le projet Plant the Future

Le Gouvernement débloque 100 millions d'euros pour accompagner la filière auto dans ses mutations

Le Gouvernement débloque 100 millions d'euros pour accompagner la filière auto dans ses mutations

Plus d'articles