Décès de Carl Horst Hahn, figure emblématique du groupe Volkswagen

Décès de Carl Horst Hahn, figure emblématique du groupe Volkswagen

Carl Hahn a quitté la présidence du directoire de Volkswagen en 1992.

© Volkswagen

Homme d'affaires allemand et patron du groupe Volkswagen de 1982 à 1993, Carl Horst Hahn est mort le 14 janvier dernier à l’âge de 96 ans. 

« Carl Hahn était un grand visionnaire, doté d’une personnalité exceptionnelle. Pendant quarante ans, il a posé de nombreux jalons pour développer Volkswagen, jetant ainsi les bases de la réussite actuelle de l’entreprise. » C’est en ces termes élogieux qu'Oliver Blume, actuel président du directoire de Volkswagen, a rendu hommage à Carl Horst Hahn, décédé le 14 janvier 2023 à l’âge de 96 ans. Il faut dire que c’est à lui que la Coccinelle doit son succès aux États-Unis. Tout comme c’est grâce à lui que la marque premium Audi a vu le jour et que le constructeur VW s’est ouvert au marché chinois avant ses concurrents.

Considéré comme « l’un des pères de la "génération Golf" »

Né le 1er juillet 1926 à Chemnitz et issu d’une famille d’industriels catholiques, Carl Horst Hahn a, dès son plus jeune âge, baigné dans le monde des voitures puisque son père a cofondé le consortium Auto Union en 1932. Après la guerre, où il s’est retrouvé enrôlé comme militaire du rang, et après des études d’économie et de sciences politiques en Allemagne, en Suisse, en Angleterre ou en France, Carl Horst Hahn entre chez Volkswagenwerk GmbH en tant qu’assistant du directeur général, Heinrich Nordhoff, en 1954. Il a alors 28 ans et va changer la dimension d’envergure du groupe en se rendant aux États-Unis (en 1959) pour y développer Volkswagen of America. Carl Hahn accomplira en effet la prouesse de vendre plus de 650 000 exemplaires de la Coccinelle sur le marché automobile, pourtant très protectionniste, des USA.

Une décennie après son arrivée, Carl Hahn revient à Wolfsburg où il prend en charge les ventes mondiales et intègre le directoire de Volkswagen. C’est sous son impulsion que DKW Auto Union, racheté en 1964, devient alors la marque Audi en 1967. Dans les années 1970, toujours sous sa houlette, Volkswagen noue un partenariat exclusif avec le constructeur espagnol Seat, induisant la relocalisation de la production des modèles Polo et Passat en Espagne. Une décision qui entraîne l’augmentation du nombre de Golf produites à Wolfsburg et permet au groupe Volkswagen de redevenir rentable mais aussi de figurer à la première place des constructeurs européens.

Un professeur partisan d’une stratégie de mondialisation

Identifiant avant tout le monde le potentiel de la Chine, Carl Hahn pousse Volkswagen à tester l’assemblage de la Santana à Shanghai, et ce dès 1983. Par la suite, une seconde coentreprise sera fondée en 1991 à Changchun, ce qui fera monter en gamme les modèles Audi sur le segment premium. Un an plus tard, en 1992, Carl Hahn passera toutefois sa casquette de président du directoire de Volkswagen à Ferdinand Piëch, alors CEO d’Audi, pour rejoindre le conseil de surveillance du groupe dont il restera membre jusqu’en juin 1997.

Actif invétéré, Carl Hahn crée enfin, en 2006 et avec son épouse Marisa Hahn, une fondation finançant des projets éducatifs. Parce qu’ « il a non seulement fait de Volkswagen un groupe international fort de nombreuses marques, mais il a surtout fait preuve d’une vision stratégique exceptionnelle […] Carl Hahn a fait, fait encore et fera toujours partie intégrante de la famille Volkswagen », conclut donc son descendant professionnel, Oliver Blume.

Nous vous recommandons

Honda se réorganise pour placer l’électrification au cœur de son réacteur

Honda se réorganise pour placer l’électrification au cœur de son réacteur

Le groupe Honda annonce une importante réorganisation qui vise à faire du développement du véhicule électrique le centre de son business. Il simplifie aussi ses grandes régions mondiales et la France est concernée.Le groupe Honda...

BMW-MINI Paris Vélizy, observatoire des ventes aux entreprises

Reportage

BMW-MINI Paris Vélizy, observatoire des ventes aux entreprises

Conduite autonome : Alphabet (Google) va tailler dans les effectifs de sa filiale Waymo

Conduite autonome : Alphabet (Google) va tailler dans les effectifs de sa filiale Waymo

« Chez Volkswagen VU, on ne s'interdit pas de proposer d’autres motorisations »

Entretien

« Chez Volkswagen VU, on ne s'interdit pas de proposer d’autres motorisations »

Plus d'articles