Défaillances dans le commerce et la réparation auto : hausse de 1,1 % en 2013

Mohamed AREDJAL

Sujets relatifs :

Défaillances dans le commerce et la réparation auto : hausse de 1,1 % en 2013

Défaillances dans le commerce et la réparation auto : hausse de 1,1 % en 2013

La crise n’aura pas fait trop de dégâts dans le commerce et la réparation de véhicules en 2013.

Selon la dernière étude du cabinet Altarès portant sur les défaillances et sauvegardes d’entreprises en France, 2 094 dépôts de bilan ont été enregistrés dans ce secteur, soit une légère hausse de 1,1 % par rapport à 2012). À ce chiffre s’ajoute celui des ouvertures de sauvegardes, qui s’élève à 57 dossiers (– 8,1 %).

Au total, ce sont donc 2 151 entreprises du secteur du commerce et de la réparation automobiles qui ont été en défaut de paiement ou soumises à une procédure de sauvegarde l’an dernier (+ 1 % environ). Soit une hausse inférieure à la moyenne nationale, qui s’élève à + 3 % (63 101 entreprises) tous secteurs confondus.

Dans son analyse, Altarès note par ailleurs que les TPE ont été les premières victimes du marasme économique. « Si l’industrie, et par extension le B2B, avait payé le plus lourd tribut à la crise de 2009, ce sont désormais les TPE et les acteurs B2C qui portent les stigmates des tensions économiques du moment » observe Thierry Millon, responsable des études du cabinet.

Prudent, ce dernier ne voit d’amélioration notable pour 2014, estimant que les défaillances devraient se maintenir à un niveau élevé.

« 2014 s’annonce une fois encore sous tension. Beaucoup d’entreprises sont en train de clôturer un bilan fragile et devront redoubler d’efforts pour convaincre leurs partenaires financiers et commerciaux. Le premier trimestre, comme le dernier, est traditionnellement lourd en termes de défaillances ; 15 000 à 16 000 entreprises pourraient devoir déposer le bilan ces trois prochains mois. Cela nous projetterait sur environ encore 60 000 défaillances sur l’ensemble de l’année, en légère baisse par rapport à 2013 » conclut-il.

Nous vous recommandons

Bosch simplifie l’accès aux données sécurisées des véhicules

Bosch simplifie l’accès aux données sécurisées des véhicules

L’équipementier allemand intègre une nouvelle fonction SDA à son logiciel de diagnostic ESI[tronic] permettant aux ateliers avec une seule authentification d’accéder aux « Gateway » des constructeurs automobiles et donc aux...

75 bougies pour Schaeffler

75 bougies pour Schaeffler

Lesjöfors Automotive veut légitimer le marché des ressorts de suspension

Lesjöfors Automotive veut légitimer le marché des ressorts de suspension

La FNA apporte son assistance à la sphère LKQ-Van Heck Interpièces France

La FNA apporte son assistance à la sphère LKQ-Van Heck Interpièces France

Plus d'articles