Délais de livraison : la location courte durée (LCD) pousse un cri d'alarme

Délais de livraison : la location courte durée (LCD) pousse un cri d'alarme

Entre juin 2021 et juin 2022, les immatriculations VP auprès des loueurs courte durée ont chuté de 32,6 %.

© Avis

Dans le contexte économique tendu que nous connaissons, marqué par les pénuries de composants électroniques, les acteurs de la location courte durée (LCD) sont plus durement touchés par les tensions sur les approvisionnements de véhicules.

Ainsi, par rapport à d'autres canaux de distribution comme les particuliers ou les entreprises, les entreprises spécialisées dans la LCD, acquéreurs de près de 12 % des véhicules particuliers chaque année, voient de nombreuses commandes annulées, sans possibilité d’en passer de nouvelles. Dans un contexte de reprise de l'activité et à l'approche des départs en vacances d'été, la situation a atteint un point critique. Dans le détail, la baisse des immatriculations dans ce canal est de - 51,3 % entre juin 2022 et le mois de référence juin 2019, avant la crise sanitaire. Entre juin 2021 et juin 2022, les immatriculations VP auprès des loueurs courte durée ont chuté de 32,6 %. En cause : le choix des constructeurs qui, face à la situation économique et industrielle, privilégie désormais des canaux de vente à forte rentabilité, en livrant en priorité les particuliers.

« Pour faire face à ces difficultés d’approvisionnement, de nombreux loueurs, qui sortaient pourtant d’une période de très faible visibilité et d’effondrement de la demande en raison de la crise sanitaire, ont pris l’initiative de conserver des véhicules qui auraient normalement dû être revendus fin 2021, en anticipant la pénurie de 2022, explique la filière par la voix de Mobilians. Ce choix de prolonger la durée de détention des véhicules n’est pas sans conséquence puisqu’il génère notamment une augmentation des coûts d’entretien et de stationnement. Cette solution liée au contexte exceptionnel ne saurait être pérenne, les loueurs ayant besoin d’approvisionnement en véhicules à la hauteur de la demande. »

Une activité touristique dynamique mais plombée par l'inflation

Sujet comme chacun le sait à une forte saisonnalité, le secteur de la location connaît, après deux ans de restrictions des déplacements et de contraintes liées au contexte sanitaire, une demande particulièrement dynamique en ce début de saison estivale. Les acteurs du tourisme constatent une forte reprise dépassant même les niveaux observés avant la pandémie. À titre d’exemple, la SNCF annonce des réservations en hausse de 10 % par rapport à l’été 2019.

Les entreprises de la location courte durée sont, par ailleurs et comme beaucoup de sociétés aujourd'hui, à des coûts en forte augmentation, à l'image de la hausse des taux d'intérêt qui rend plus coûteux le financement de leur flotte. S'y ajoutent l’évolution de la fiscalité automobile (bonus/malus) ainsi que la hausse des coûts d’acquisition des véhicules liés aux obligations de verdissement des flottes, introduites par la loi d’orientation des mobilités (LOM).

« Ces tensions d'approvisionnement inédites, conjuguées à une reprise de la demande et à une forte augmentation des coûts, sont responsables d’une importante inflation des tarifs des véhicules en location », alerte ainsi Mobilians. La filière appelle l'ensemble des acteurs, au premier rang desquels les constructeurs automobiles, à engager un nouveau cycle de discussions afin de trouver des solutions pour reprendre des approvisionnements en véhicules sur le canal LCD à la hauteur de la demande croissante.

Nous vous recommandons

FMMC : De la bonne gestion des infrastructures de recharge

Événement

FMMC : De la bonne gestion des infrastructures de recharge

Poursuivant la saison 2021-2022 du Fleet & Mobility Managers Club, L'Automobile & L'Entreprise s'est attardé sur le dossier sensible de la recharge en s'interrogeant notamment sur l'opportunité d'implanter des bornes aux domiciles des...

Suzuki engage une flotte hybride auprès de La Solitaire du Figaro

Suzuki engage une flotte hybride auprès de La Solitaire du Figaro

Le Gouvernement débloque 100 millions d'euros pour accompagner la filière auto dans ses mutations

Le Gouvernement débloque 100 millions d'euros pour accompagner la filière auto dans ses mutations

Sécurité routière : Marie Gautier-Melleray cède sa place à David Julliard

Nomination

Sécurité routière : Marie Gautier-Melleray cède sa place à David Julliard

Plus d'articles