Les hausses des prix du carburant commencent à faire grincer des dents

Fabio CROCCO

Sujets relatifs :

,
Les hausses des prix du carburant commencent à faire grincer des dents

La flambée des prix du gazole pèse lourd dans la trésorerie des entreprises.

Les syndicats professionnels des transporteurs alertent sur les risques que font courir à la profession les fortes hausses des produits pétroliers.

Avec une hausse d’environ 28 % constatée depuis le début de l’année, le prix du carburant flambe. Il s’affiche aujourd’hui à des niveaux jamais atteints. De quoi inquiéter les transporteurs et leurs fédérations alors que la profession peine à répercuter ces hausses. Ils alertent le gouvernement sur les risques économiques que font peser ces hausses du prix.

L’OTRE rappelle que la loi encadre le processus d’indexation. Elle s’impose aux chargeurs avec, pour vocation, de protéger les transporteurs des fluctuations du prix du gazole. Hélas, dans les faits, ces hausses successives et régulières complexifient fortement les relations commerciales entre les transporteurs et leurs donneurs d’ordres. Certains restants toujours très hermétiques à l’appliquer alors que ce dispositif est légal.

Si les professionnels bénéficient d’un système de répercussion en pied de facture des variations des coûts du gazole et du gaz, cette disposition reste avant tout contractuelle et n’est en rien automatique. Même quand elle s’applique, la répercussion ne se fait pas toujours au moment même de la hausse ni au niveau exact de cette hausse. Pour les transporteurs et logisticiens concernés, la facture grimpe vite pouvant aller jusqu’à des dizaines de milliers d’euros. À noter aussi que les retours à vide ne rentrent pas dans ce calcul de répercussion et sont à la charge exclusive des transporteurs.

« À l’heure où le gouvernement examine la possibilité d’un chèque énergie ou d’une baisse des taxes sur l’énergie pour les particuliers, il serait bon qu’il n’oublie pas les secteurs les plus touchés. De même, les donneurs d’ordres devront prendre leur part de cette augmentation car, dans le cas contraire, ils risqueraient bien de ne plus trouver beaucoup de transporteurs et logisticiens capables de répondre à leur demande » s’alerte de son côté la FNTR.

L’OTRE appelle le gouvernement à veiller au strict respect par les chargeurs de la juste application de l'indexation gasoil ainsi qu’au respect des délais de paiement de leurs factures. Il est en effet constaté un allongement anormal des règlements bien au-delà de 30 jours, obérant d’autant la trésorerie des entreprises.

Concernant les marchés publics, les indexations prévues dans les contrats n’ont lieu généralement qu’une seule fois par an à date anniversaire du marché et stipulent rarement des révisions intermédiaires. Ces hausses hebdomadaires significatives et persistantes ont un réel impact pour les entreprises qui ne peuvent donc pas les répercuter. En considération de cette situation exceptionnelle, l’OTRE demande aux autorités organisatrices de mobilité d’accepter le principe d’une indexation intermédiaire permettant la révision des prix lorsque le contrat ne le prévoit pas.

Au-delà des carburants, la profession doit faire face à un contexte d’inflation globale de ses coûts (Ad blue + 50 %, hausse exponentielle des tarifs d’assurance, etc.) qui met à mal des marges déjà très réduites (entre seulement 1 à 2 %).

« Tous les acteurs devront prendre leur part de responsabilité. Le secteur ne pourra pas faire face seul à l’augmentation de ses coûts sans mettre à mal sa capacité même à répondre à la demande. Du donneur d’ordres au consommateur en passant par le gouvernement, c’est bien l’ensemble des acteurs qui devront nécessairement prendre leur part sous peine de fragiliser l’ensemble de notre économie », estime la FNTR.

Nous vous recommandons

Bosch s’ouvre à l’hydrogène

Bosch s’ouvre à l’hydrogène

En partenariat avec le spécialiste italien OMB Saleri, l’équipementier allemand annonce l’élargissement de sa gamme de produits pour les applications mobiles à hydrogène.La demande de groupes motopropulseurs fonctionnant à...

02/12/2021 | Equipementiers PLBosch
Renault Truks Oils trouve la parade contre la cristallisation des SCR

Entretien

Renault Truks Oils trouve la parade contre la cristallisation des SCR

Wolf Lubricants satisfait de sa participation à Solutrans

Wolf Lubricants satisfait de sa participation à Solutrans

MAN décroche un appel d'offres du Groupement Astre

MAN décroche un appel d'offres du Groupement Astre

Plus d'articles