Des ingénieurs du Garac s'expriment devant le groupement des agents Renault et Dacia

Garac

Sujets relatifs :

, ,
Des ingénieurs du Garac s'expriment devant le groupement des agents Renault et Dacia

© Garac

Le Garac était une nouvelle fois présent à l’invitation du GAR pour la convention annuelle des agents Renault et Dacia le 23 mars dernier. À cette occasion, deux ingénieurs sortants en passe de reprendre une agence Renault ont apporté leur témoignage.

Le thème de la convention était « s’adapter », une occasion pour le Garac de mettre en avant la formation d’ingénieur qu’il a créé avec le Cnam pour les Services de l’automobile et de la mobilité. Alexis Baud et Jason Debrosse, deux sortants de la formation ingénieur actuellement en passe de reprendre une agence Renault, sont intervenus afin de présenter leur parcours de formation et leurs perspectives d’évolution à moyen et long terme. L’un souhaite reprendre l’affaire familiale, l’autre envisage de racheter une autre agence. Ils ont souligné que, trop souvent, les professionnels de l’automobile pensent que cette formation est réservée aux grandes entreprises, telles que les grands groupes de concession. Bien au contraire, la formation d’ingénieur Cnam-Garac qui aborde aussi bien les aspects technologiques que managériaux, est en phase avec l’obligation pour un chef d’entreprise de PME d’avoir une vue à 360° de l’évolution des process de l’après-vente automobile.
À travers cette formation, le Garac constate un regain d’intérêt des jeunes pour l’entreprenariat dans le réseau secondaire. Alexis et Jason ont prouvé que ce recrutement peut être la solution pour les agents qui miseraient sur un profil de ce type en apprentissage, préparant durant ces trois années de formation la transmission de leur affaire.
Par ailleurs, le Garac et le GAR ont distribué à chaque agent un sticker QR code à coller sur la vitrine de leur agence afin de les aider dans le recrutement de leur apprenti dans le cadre du partenariat GAR-Garac.

Nous vous recommandons

Stellantis et Samsung SDI vont investir 2,3 milliards d'euros dans une usine de batteries aux États-Unis

Stellantis et Samsung SDI vont investir 2,3 milliards d'euros dans une usine de batteries aux États-Unis

Stellantis et Samsung SDI vont investir plus de 2,3 milliards d'euros dans une coentreprise pour la construction d'une usine de production de batteries pour véhicules électriques à Kokomo dans l’Indiana,aux États-Unis. Cette annonce...

Florian Huettl est le nouveau CEO d’Opel

Florian Huettl est le nouveau CEO d’Opel

Toyota de nouveau contraint à tailler dans sa production automobile mondiale

Toyota de nouveau contraint à tailler dans sa production automobile mondiale

Essai - Audi A8 : grand huit !

Essai - Audi A8 : grand huit !

Plus d'articles