En bref

Développement durable : le constructeur automobile Volvo Cars reçoit la notation platine par EcoVadis

Développement durable : le constructeur automobile Volvo Cars reçoit la notation platine par EcoVadis

Volvo XC40 Recharge T5 R-Design

© Volvo Cars

Selon l'organisme EcoVadis, la performance du constructeur automobile suédois mérite la médaille Platine qui fait de Volvo Cars l'une des entreprises les mieux notés parmi les 75 000 entreprises évaluées.

Le 15 février 2022, le constructeur Volvo Cars a reçu la notation la plus élevée pour sa performance en matière de développement durable de la part d’EcoVadis, l’un des principaux fournisseurs d’évaluations de la durabilité des entreprises, renforçant ainsi davantage sa position parmi les entreprises les plus soucieuses du développement durable dans l’industrie automobile.

Médaille de platine selon EcoVadis

Selon EcoVadis, la performance de Volvo Cars en matière de développement durable mérite une note Avancée, d’après la méthode de l’agence. L’obtention de la médaille Platine qui en découle place Volvo Cars parmi les mieux notées des 75 000 entreprises évaluées par EcoVadis.

"L’attribution de la médaille Platine constitue une preuve supplémentaire que la durabilité est aussi importante que la sécurité pour Volvo Cars et représente une priorité absolue dans l’ensemble de ses opérations", explique le constructeur suédois.

« Pour nous, la durabilité est aussi importante que la sécurité », a déclaré Anders Kärrberg, responsable du développement durable mondial chez Volvo Cars. « Nous prenons des mesures de manière généralisée afin de veiller à devenir une entreprise plus durable, notamment en réduisant notre empreinte carbone. Il est encourageant de constater que l’agence EcoVadis, par le biais de son évaluation rigoureuse, confirme aujourd’hui que nous sommes sur la bonne voie. »

Mise en place du plan Climat

Volvo Cars a mis en place un plan Climat complet portant sur les émissions de carbone dans toutes ses opérations et sur tous ses produits, avec l’ambition de devenir une entreprise climatiquement neutre d’ici 2040.

Le plan dépasse la question de la réduction des émissions d’échappement grâce à l’électrification ; la société va également s’attaquer aux émissions de carbone dans son réseau de fabrication et ses autres opérations, sa chaîne d’approvisionnement et via le recyclage et la réutilisation des matériaux.

Objectif : réduction de 40% de l'empreinte carbone sur chaque véhicule d'ici 2025

La réduction de l’empreinte carbone sur la durée de vie de chaque véhicule de 40 % entre 2018 et 2025 est le premier pas tangible vers la réalisation de la vision 2040 de l’entreprise. Pour rappel, la méthode utilisée par EcoVadis est basée sur des normes internationales en matière de développement durable, et supervisée par une communauté scientifique d’experts en durabilité et chaîne d’approvisionnement.

EcoVadis examine notamment comment les entreprises mettent en œuvre des mesures de durabilité tout au long de leur chaîne logistique. Les entreprises internationales opérant dans diverses industries, et notamment les gros acheteurs de parcs automobiles, utilisent les notations publiées par EcoVadis pour prendre leurs décisions d’achat, délaissant ainsi les fournisseurs qui adoptent des pratiques non durables et contraires à l’éthique.À ce jour, EcoVadis a évalué plus de 75 000 entreprises à travers le monde. Lors de l’évaluation des entreprises, l’agence divise son rapport en quatre catégories principales : environnement, travail et droits de l’homme, éthique et approvisionnement durable.

Dans sa notation de Volvo Cars, EcoVadis a mis en évidence plusieurs des initiatives et activités en cours de l’entreprise en matière de développement durable. L’agence mentionne comme points positifs ses mesures de réduction du CO2 d’un bout à l’autre de la chaîne logistique, la vérification de sa stratégie de développement durable par la Science Based Targets Initiative (SBTI) et les efforts de Volvo Cars afin d’améliorer l’efficacité énergétique ainsi que l’utilisation responsable des matériaux et ressources.

Nous vous recommandons

Comment le rétrofit participe à l’électrification des parcs

Comment le rétrofit participe à l’électrification des parcs

Légalement autorisée depuis mars 2020, la pratique du rétrofit - c'est-à-dire la transformation d'un véhicule thermique en véhicule électrique - commence à séduire entreprises comme collectivités. Retours d'expérience avec...

Iveco étend le projet Plant the Future

Iveco étend le projet Plant the Future

Le Gouvernement débloque 100 millions d'euros pour accompagner la filière auto dans ses mutations

Le Gouvernement débloque 100 millions d'euros pour accompagner la filière auto dans ses mutations

Renault Group propulse sa marque sportive Alpine sur le chemin de l'électrification

Renault Group propulse sa marque sportive Alpine sur le chemin de l'électrification

Plus d'articles