Diesel : Renault victime d'un tract CGT

Christophe CARIGNANO

Sujets relatifs :

Diesel : Renault victime d'un tract CGT

Diesel : Renault victime d'un tract CGT

La journée d’hier, jeudi 14 janvier, aura coûté 4 milliards d’euros de capitalisation boursière au groupe Renault. Un emballement médiatique qui va laisser des traces. Le constructeur français va désormais devoir communiquer pour restaurer son image.

Tout a démarré d’un tract de la CGT qui disait en substance que « des agents de la DGCCRF sont intervenus sur différents sites Renault jeudi dernier »... Les « secteurs » concernés (« homologation et mise au point des contrôles moteur ») « laissent fortement penser » que ces « perquisitions sont liées aux conséquences de l’affaire des “moteurs truqués” de Volkswagen ». La dépêche AFP qui reprenait ce tract aura un effet cascade important dans les médias puis à la Bourse.

Pas de logiciel truqueur

En début d’après-midi du 14 janvier, la ministre de l’Écologie, Ségolène Royal, a tenté de désamorcer la crise qui secouait Renault en rappelant que les tests menés ont montré que les véhicules Renault dépassaient les normes en termes d’émissions de CO2 et d’oxyde d’azote, mais qu’en revanche aucun « logiciel de fraude » n’avait été repéré. Il y a évidemment une différence de poids entre le dépassement des normes de rejet de CO2 et de NOx et la mise en place d’un logiciel truqueur.

Ironie du sort, c’est l’État qui est la principale victime de cette perte du titre Renault puisqu’il est l’un des actionnaires du groupe à hauteur de 19,74 %.

Nous vous recommandons

Stellantis et Samsung SDI vont investir 2,3 milliards d'euros dans une usine de batteries aux États-Unis

Stellantis et Samsung SDI vont investir 2,3 milliards d'euros dans une usine de batteries aux États-Unis

Stellantis et Samsung SDI vont investir plus de 2,3 milliards d'euros dans une coentreprise pour la construction d'une usine de production de batteries pour véhicules électriques à Kokomo dans l’Indiana,aux États-Unis. Cette annonce...

Autopromotec attend plus de 1 300 exposants

Autopromotec attend plus de 1 300 exposants

Drive to Zero : les professionnels de la mobilité décarbonée ont rendez-vous au Grand Palais Éphémère les 6, 7 et 8 avril 2023

Drive to Zero : les professionnels de la mobilité décarbonée ont rendez-vous au Grand Palais Éphémère les 6, 7 et 8 avril 2023

#CONNECT distribution 2022 : rendez-vous à La Baule les 8 et 9 novembre 2022

#CONNECT distribution 2022 : rendez-vous à La Baule les 8 et 9 novembre 2022

Plus d'articles