Digital FlatLight : le feu arrière numérique d’Hella

Fabio CROCCO
Digital FlatLight : le feu arrière numérique d’Hella

© Hella

Avec sa solution flexible Digital FlatLight, combinant matrice digitale et micro-optique, Hella rend les feux arrières communicants.

L’éclairage arrière remplit non seulement des fonctions de sécurité, mais offre également un large éventail de possibilités pour créer des signatures lumineuses individuelles. C’est dans ce sens que s’orientent les travaux du spécialiste de l’éclairage Hella qui cherche à afficher des animations, des graphiques et des caractères plus complexes pour la communication entre le véhicule et l'environnement.

L’objectif est quasiment atteint avec la mise au point de la technologie Digital FlatLight qui porte l'éclairage de signalisation à un niveau de finesse jamais atteint. En intégrant un écran SmartGlass, FlatLight devient un bloc numérique.

Digital FlatLight repose aussi sur le concept de guide de lumière utilisant la micro-optique. Il permet d'obtenir des surfaces éclairées de manière homogène avec une profondeur de module faible, de seulement 5 millimètres. Lorsqu'il est éteint, le Digital FlatLight revêt un look telle une surface noire brillante homogène.

En utilisant un écran SmartGlass, les possibilités sont multipliées. « L’écran » est composé de 44 segments triangulaires pouvant être commutés et gradués individuellement par logiciel. Afin d'augmenter encore la résolution du feu combiné arrière et donc l’étendue des possibilités, Hella s'efforce d'augmenter encore la segmentation, c'est-à-dire le nombre de pixels.

Avec le Digital FlatLight, de nouvelles signatures peuvent être facilement programmées pour un éventuel lifting. De nouveaux modèles économiques sont possibles pour les constructeurs, tels que l'installation et l'adaptation de graphiques via une application ou une mise à jour logicielle. « Notre technologie Digital FlatLight est un grand pas vers l'avenir. Elle permet déjà aujourd'hui d'afficher des polices et des symboles. Des graphiques qui affichent le niveau de charge de la batterie du véhicule électrique peuvent également être réalisés avec cette technologie », commente l’équipementier.

Nous vous recommandons

Verdissement des flottes : la start-up Beev lève 1,5 million d'euros

Verdissement des flottes : la start-up Beev lève 1,5 million d'euros

Spécialisée dans les véhicules électriques et leur écosystème, l'entreprise vient de lever plus d'un million d'euros auprès de Via ID, le "fonds d'investissement" dédiée aux nouvelles mobilités de Mobivia.Beev se donne les moyens...

25/01/2022 | Via IDInvestisseur
Guido Haak remplace Ali Kassaï chez Renault Group

Nomination

Guido Haak remplace Ali Kassaï chez Renault Group

Hankook presente à son tour son pneu sans air

Hankook presente à son tour son pneu sans air

Jeep poursuit l'électrification de sa gamme avec les Renegade et Compass eHybrid

Jeep poursuit l'électrification de sa gamme avec les Renegade et Compass eHybrid

Plus d'articles