Distribution : BAP France consolide son implantation

Victoire de Faultrier-Travers
Distribution : BAP France consolide son implantation

© BAP France

Le distributeur de pièces détachées automobiles multimarque, qui s’est développé depuis bientôt quatre ans dans la région Auvergne-Rhône-Alpes, vient d'étendre sa zone d'influence à la Bourgogne-Franche-Comté. Dans une optique de renforcement de ses centres, l’objectif est d’atteindre les 14 millions de chiffre d’affaires en 2022.

Gérant actuel de BAP, Mehmet Altun est en 2010 à la tête d’un garage automobile qu’il développe en centre-auto deux ans plus tard, composé d’une partie atelier et d’une partie magasin. En 2018, il monte un comptoir et enregistre un chiffre d’affaires d’1,6 million d’euros. En fin d’année ses jeunes collaborateurs et lui, en quête de nouveaux challenges, croisent la route de LKQ-Van Heck Interpieces. Puis, Mehmet Altun démarre l’aventure en tant que distributeur de pièces détachées en 2019 et convertit son atelier basé à Beynost (Ain) en entrepôt d’une capacité de stockage de 600 m2. En 2020, il poursuit le développement de son maillage avec l’ouverture d’une plateforme de 850 m2 à Villefranche-sur-Saône. BAP France compte alors une trentaine de salariés et enregistre un chiffre d’affaires de 5,4 millions d’euros. L’année suivante, il ouvre un site à Vénissieux de 600 m2 en mai et un autre à Mâcon (850 m2) en novembre. Depuis BAP poursuit la consolidation de ses plateformes de pièces de rechange multimarques et compte au total quatre plateformes qui couvrent la région Auvergne-Rhône-Alpes et le sud de la Bourgogne-Franche-Comté, emploie 55 collaborateurs et le chiffre d’affaires dépasse les 9 millions d’euros. Le stock est approvisionné toutes les 48 heures et chaque plateforme possède plus de 4 000 références.

Au service du client final

Mehmet Altun assume son évolution de garagiste à distributeur, sans regret et en définitive se sert de ses différentes expériences entre 2010 et 2018 (partie atelier) quotidiennement. BAP comprend aujourd’hui plusieurs services développés et gérés en interne. Le distributeur dispose ainsi de sa propre logistique et d’une équipe de livreurs salariés et de 20 camions. En plus d’un service administratif, la société est dotée d’une équipe commerciale sur le terrain qui rend visite mensuellement aux clients, ainsi que de responsables produits. Le distributeur compte par ailleurs une équipe de sept salariés dédiés à la prospection. Une autre équipe gère le centre d’appel, le suivi client et l’aide à la réparation si besoin. Son passé de garagiste permet à Mehmet Altun de bien connaître les besoins du client final et ainsi de mieux y répondre : « Le plus important pour moi, c’est le retour de mes clients MRA », commente-t-il.

Une évolution obligatoire

Malgré la crise sanitaire, BAP a poursuivi son expansion. Elle a ralenti légèrement la croissance du groupe, mais comme relativise Mehmet Altun, grâce au recul du marché des véhicules neufs, les pièces de rechange s’écoulent davantage et gagnent en part de marché. La poursuite du déploiement de l’implantation de BAP est remise à 2023, le temps de consolider ses plateformes existantes. Pour 2022, l’ambition de Mehmet Altun est a minima de réaliser un chiffre d’affaires de 12 millions d’euros, avec pour réelle ambition d’afficher les 14 millions. L’objectif pour cette année est également de développer la distribution de pneumatiques. En ce qui concerne plus généralement le marché de la distribution automobile, le gérant entend prendre du recul et être optimiste. À long terme : « Il sera judicieux de prendre en compte la mutation du marché automobile. »  Il ajoute que d’ici à 2025, il va falloir y penser et trouver une adaptation pour 2030. Très optimiste, le distributeur salue les nouvelles opportunités, à savoir les pièces de plus en plus techniques qui sont des produits de valeur. L’idée est de rester en alerte perpétuelle sur ce que le marché laisse à offrir.

[Article complet à lire dans le DA n°168]

Nous vous recommandons

Test : Gedore 900-20 : une longue, fine et puissante baladeuse qui ne manque pas d’intérêt

Test : Gedore 900-20 : une longue, fine et puissante baladeuse qui ne manque pas d’intérêt

L’outilleur allemand Gedore a imaginé une baladeuse à leds qui casse les codes des lampes classiques dans les ateliers. Sa finesse et sa longueur permettent un éclairage diffus mais aussi d’aller illuminer les endroits les plus...

25/05/2022 | Outillage
La Fiev désigne le nouveau président du Groupe des industries d'équipements de garage

Nomination

La Fiev désigne le nouveau président du Groupe des industries d'équipements de garage

Test : Knipex, clés ou pince, ne plus choisir !

Test : Knipex, clés ou pince, ne plus choisir !

Jantes Alu Services étend son concept à l'échelle nationale

Jantes Alu Services étend son concept à l'échelle nationale

Plus d'articles