Doyen Auto se prépare à la distribution de demain

Doyen Auto se prépare à la distribution de demain

Le groupe propose 110 000 références (185 marques) stockées, dont 60 000 disponibles en H+4 et 100 000 en J+1.

© Alexis Frespuech

Fondé en 1922, Doyen Auto est un acteur majeur dans la distribution de pièces de rechange et de services dédiés aux professionnels de l’automobile. Le distributeur dresse un bilan positif de l’année 2022 et dévoile ses futurs développements pour 2023, qui sera aussi l’année de sa première convention internationale.

Après trois années compliquées et mouvementées en raison des différentes crises, Mickaël Montarou et Patrice Astor, respectivement directeur commercial et marketing et président-directeur général de Doyen, demeurent positifs et sereins. Les impacts de la pandémie de Covid-19 ont été atténués par une stratégie de stockage massif. Il y a ainsi eu une hausse de 30 % en 2022 par rapport à 2020. Cela n’a pas forcément permis un meilleur taux de disponibilité, mais plus de profondeur et ainsi un taux de service équivalent, notamment chez les familles clés, comme le freinage ou la filtration. Par ailleurs, l’inflation s’est fait fortement ressentir à la mi-2021 et encore plus grandement en 2022. La disponibilité a été pénalisée, notamment en raison de la production chinoise en fort recul. Les matières premières et le transport poursuivent leur hausse. Doyen a noté une hausse moyenne entre 3 et 4 % sur l’ensemble de ses offres, voire 20 % pour le disque de frein. Présent dans quatre pays (France et Benelux), le marché de la réparation subit non seulement les grèves de raffinerie mais aussi la forte hausse des prix de l’énergie. Ne serait-ce qu'à l'automne 2022, où les tarifs ont été multipliés par trois. Heureusement, le bouclier tarifaire réduit les envolées économiques. Malgré une météo clémente, l’inflation estimée entre 10 et 11 % a un impact direct sur le pouvoir d’achat. En dépit de cette conjoncture inquiétante, le groupe a su maintenir ses activités et affiche même une croissance estimée entre 12 et 15 % à fin 2022. En conclusion, une bonne croissance, mais le groupe reste prudent face à l’inflation et une crise russo-ukrainienne qui dure.

En pleine conquête de l'Hexagone, Doyen Auto poursuit la transformation de son organisation et de ses schémas. Doyen Auto s’appuie sur une logistique industrielle (et intégrée en France), qui repose sur deux entrepôts automatisés et quatre sites régionaux. Le groupe a ainsi un maillage logistique fort en étant implanté à Lille, Paris, Lyon, Marseille, Toulouse, Bordeaux, Nancy et Nantes, pour une couverture à 99 % du territoire national. Certains sites sont mutualisés avec ACR. Le groupe propose 110 000 références (185 marques) stockées, dont 60 000 disponibles en H+4 et 100 000 en J+1. La plateforme Senef, située dans le Nord, sert de son côté de rebond en J+1 au cas où. En conquête de nouveaux marchés en France, Doyen Auto annonce six nouveaux API en cette fin d’année. Il y a de nouveaux membres, et d’autres API en extension. Le concept poursuit son déploiement. Doyen Auto se réjouit de la bonne santé financière des distributeurs qui en font un réseau rentable, une rentabilité largement supérieure au marché en résultat net et immobilisation du stock.

Une gamme complète de produits et de services évolutifs

Le distributeur développe une offre complète avec des alternatives premium, qui représentent 88 % du stock, et économiques (12 % de l’offre), à l’instar de Requal. Sa MDD affiche un chiffre d’affaires en hausse de 40 % cette année grâce à l’extension de sa largeur de gamme au meilleur prix et l’arrivée de nouvelles familles de produit. Les pièces techniques arrivent également chez Requal et dans d’autres marques. Le catalogue se dote aussi d’une gamme électrique. Doyen Auto dispose ainsi d’un taux de couverture de parc très élevé. Côté services, Doyen Auto, qui anime deux réseaux de garages, va poursuivre le développement du programme API Drive, avec une hot-line interne pour l’ensemble du réseau. De plus, le distributeur étoffe son offre de catalogue, de devis et rendez-vous en ligne. Il propose également à ses deux réseaux de garages un accès à 100 % des constructeurs avec le remote. Doyen Auto poursuit également son idée économique de mutualisation en proposant l’accès à une cinquantaine d’outils de diagnostic, des outillages spécifiques ou encore des EPI. La partie formation va également être étoffée, avec l’appui de Grup Eina (filiale du groupe PHE qui dispense des formations en français et néerlandais). Le groupe noue également de nombreux partenariats avec des fournisseurs d’outillage, d’équipement et de consommables afin de servir au mieux les besoins de ses réseaux.

Perspectives 2023

Doyen Auto entend bien accompagner ses réseaux multimarques dans la transition vers la mobilité de demain avec une offre de formation, d’outils et de ressources pour l’entretien et la réparation de tous les véhicules, toutes marques et toutes technologies confondues, aujourd’hui comme demain. Comme les commente Mickaël Montarou, il s’agit d’être prêts à saisir les opportunités de croissance que représentent l’électrification, l’éco-entretien, la data, l’éco-mobilité, ou encore la conduite autonome. Pour la suite, le distributeur va ainsi développer « plug », une prise dédiée aux véhicules électriques qui permet de neutraliser l’électrification du véhicule et permet ainsi l’intervention du garagiste. L’ambition est ainsi de préparer les réparateurs à la réparation complexe, à l’analyse de données et d’informations, notamment en les formant afin de répondre à 100 % du parc automobile. De plus, Doyen Auto lance dans les prochaines semaines une gamme d’outillages Requal.

Par ailleurs, le plan de développement pour 2023 et les années à venir se concentre notamment sur le réseau de distributeurs, en développant l’activité des existants et en en prospectant de nouveaux. En parallèle, la solution 1,2,3 Auto Service développe son propre réseau sans enseigne. Le concept regroupe 40 services, comme la formation, les outils marketing, de communication, etc. Avec actuellement 140 réparateurs dans ses garages, l’objectif est d’en compter 400 d'ici à fin 2025. L’accent est ainsi mis sur l’accélération en qualité et quantité sur le réseau 1,2,3, mais aussi sur le développement de nouveaux services, ou encore l’amélioration de l’animation réseau. Doyen Auto annonce également la tenue de sa première convention internationale. Elle aura lieu du 28 septembre au 1er octobre 2023 en Sardaigne. Doyen Auto y réunira l’ensemble de ses réseaux, distributeurs et réparateurs. Doyen Auto attend plus de 1 500 participants venus de Belgique, France, du Luxembourg et des Pays-Bas. La convention internationale « Sardinia 2023 » va être l’occasion de faire le bilan de ces dernières années, mais aussi de mettre en lumière les enjeux de la réparation automobile de demain, entre innovations technologiques et enjeux environnementaux. La convention proposera également un salon professionnel étendu sur 800 m² au total qui réunira des équipementiers, des fournisseurs et des apporteurs d'affaires.

Cette convention aura à cœur de réfléchir aux perspectives du marché pour les dix ou quinze prochaines années qui, selon Mickaël Montarou, sera en croissance, notamment en ce qui concerne le marché de la rechange indépendante. En plus d’un parc vieillissant, Doyen Auto joue son rôle d’apporteur de services et de solutions pour la mobilité de demain, avec un accès à la pièce à un coût raisonnable. De plus, pour plus de proximité et de disponibilité à destination des professionnels et des particuliers, le distributeur proposera un concept de libre-service dès l’année prochaine. Enfin, sur le plan RSE, Doyen travaille pour diminuer l’empreinte carbone, en investissant, par exemple, dans des solutions éco-responsables, de types location et mutualisation.

(Article complet à lire dans le magazine 176)

Nous vous recommandons

Hella Pagid complète son offre freinage

Hella Pagid complète son offre freinage

Spécialiste et équipementier majeur sur le marché de la rechange indépendante, Hella Pagid est à la tête d’une offre de systèmes de freinage parmi les plus complètes du marché avec plus de 14 000 pièces couvrant de multiples...

08/02/2023 | FreinageHella
Tolv convertit la flotte de Montreuil au rétrofit et lève des fonds

Tolv convertit la flotte de Montreuil au rétrofit et lève des fonds

Autobacs présente sa feuille de route pour 2023

Autobacs présente sa feuille de route pour 2023

Dekra prodigue les bons conseils pour la gestion de la batterie d’un véhicule électrique en hiver

Dekra prodigue les bons conseils pour la gestion de la batterie d’un véhicule électrique en hiver

Plus d'articles