DPD électrifie ses flottes allemandes et britanniques

DPD électrifie ses flottes allemandes et britanniques

© Mercedes-Benz AG

Le groupe de transport et de livraison international intensifie le verdissement de son parc utilitaire. Sa branche allemande vient en effet d’ajouter 150 eSprinters de Mercedes‑Benz à ses effectifs tandis que sa succursale du Royaume-Uni a conclu un accord avec Ford pour l’intégration de 1 000 fourgonnettes E-Transit

Après une phase d’essai menée en 2020, dans le cadre d'un projet pilote, la division allemande du prestataire de services logistiques DPD a décidé d’agrémenter sa flotte de 150 eSprinters Mercedes‑Benz. Ces fourgons électriques à batterie proposent en effet de nombreux atouts. Pourvus d'une capacité de batterie utile de 47 kWh, d'une autonomie allant jusqu'à 158 kilomètres et d’un volume de chargement de 11 m³, ces modèles ont été conçus pour un usage commercial en milieu urbain et s’avèrent donc idéaux pour les livraisons dernier kilomètre décarbonées.

Les eSprinter commandés seront, quant à eux, chargées directement aux dépôts DPD de Hambourg, Essen et Nuremberg, leurs batteries pouvant se remplir de 10 à 80 % en seulement 25 minutes. Leur alimentation énergétique, elle, se révèlera la plus « propre » possible puisque, depuis deux ans, seule l'électricité verte provenant de sources renouvelables est utilisée dans toute l'Allemagne.

La révolution verte de DPD traverse la Manche

Outre-Manche, la conversion de la flotte se renforce également étant donné que DPD UK vient, de son côté, d’accueillir dans son parc un millier de fourgonnettes Ford E-Transit. La branche britannique de la société de transport de colis a ainsi acheté les versions 3,5 tonnes à empattement long avec 12,4 m³ d'espace de chargement et 350 km d’autonomie. Des camionnettes dont les livraisons interviendront dès ce mois de mai et qui porteront la flotte de véhicules électriques de DPD au Royaume-Uni à un total de plus de 2 500 unités.

Cette incorporation de nouveaux VE au sein de la flotte a de quoi réjouir Olly Craughan, responsable du développement durable de DPD UK, qui commente : « Nous avons toujours dit que nous avions besoin que les principaux constructeurs intensifient leurs activités avec des modèles abordables et une production à grande échelle de fourgonnettes à conduite à droite pour vraiment lancer la révolution des véhicules électriques au Royaume-Uni. Et Ford a fait exactement cela. » En plus de cette exploitation de véhicules branchés, DPD s’en engagé à réduire son empreinte carbone en investissant dans une série d'initiatives de recyclage et d'économie circulaire. Des actions qui ont valu à l'entreprise d'être nommée « Entreprise durable de l'année » lors des Business Champion Awards à Londres.

Nous vous recommandons

Business, des finitions en question

Dossier

Business, des finitions en question

Quel avenir pour les versions ou les finitions Business ? Si les marques automobiles présentes sur le marché français sont nombreuses à les maintenir, toutes s’interrogent. Ont-elles encore une véritable attractivité ?À la fin des...

24/05/2022 | BMWMercedes-Benz
LeasePlan met le cap sur la location moyenne durée

LeasePlan met le cap sur la location moyenne durée

L'œil de l'expert : « L’incertitude sur les valeurs résiduelles »

Tribune

L'œil de l'expert : « L’incertitude sur les valeurs résiduelles »

Ford Fleet Management ouvre ses portes en France

Ford Fleet Management ouvre ses portes en France

Plus d'articles