DPD électrifie ses flottes allemandes et britanniques

DPD électrifie ses flottes allemandes et britanniques

© Mercedes-Benz AG

Le groupe de transport et de livraison international intensifie le verdissement de son parc utilitaire. Sa branche allemande vient en effet d’ajouter 150 eSprinters de Mercedes‑Benz à ses effectifs tandis que sa succursale du Royaume-Uni a conclu un accord avec Ford pour l’intégration de 1 000 fourgonnettes E-Transit

Après une phase d’essai menée en 2020, dans le cadre d'un projet pilote, la division allemande du prestataire de services logistiques DPD a décidé d’agrémenter sa flotte de 150 eSprinters Mercedes‑Benz. Ces fourgons électriques à batterie proposent en effet de nombreux atouts. Pourvus d'une capacité de batterie utile de 47 kWh, d'une autonomie allant jusqu'à 158 kilomètres et d’un volume de chargement de 11 m³, ces modèles ont été conçus pour un usage commercial en milieu urbain et s’avèrent donc idéaux pour les livraisons dernier kilomètre décarbonées.

Les eSprinter commandés seront, quant à eux, chargées directement aux dépôts DPD de Hambourg, Essen et Nuremberg, leurs batteries pouvant se remplir de 10 à 80 % en seulement 25 minutes. Leur alimentation énergétique, elle, se révèlera la plus « propre » possible puisque, depuis deux ans, seule l'électricité verte provenant de sources renouvelables est utilisée dans toute l'Allemagne.

La révolution verte de DPD traverse la Manche

Outre-Manche, la conversion de la flotte se renforce également étant donné que DPD UK vient, de son côté, d’accueillir dans son parc un millier de fourgonnettes Ford E-Transit. La branche britannique de la société de transport de colis a ainsi acheté les versions 3,5 tonnes à empattement long avec 12,4 m³ d'espace de chargement et 350 km d’autonomie. Des camionnettes dont les livraisons interviendront dès ce mois de mai et qui porteront la flotte de véhicules électriques de DPD au Royaume-Uni à un total de plus de 2 500 unités.

Cette incorporation de nouveaux VE au sein de la flotte a de quoi réjouir Olly Craughan, responsable du développement durable de DPD UK, qui commente : « Nous avons toujours dit que nous avions besoin que les principaux constructeurs intensifient leurs activités avec des modèles abordables et une production à grande échelle de fourgonnettes à conduite à droite pour vraiment lancer la révolution des véhicules électriques au Royaume-Uni. Et Ford a fait exactement cela. » En plus de cette exploitation de véhicules branchés, DPD s’en engagé à réduire son empreinte carbone en investissant dans une série d'initiatives de recyclage et d'économie circulaire. Des actions qui ont valu à l'entreprise d'être nommée « Entreprise durable de l'année » lors des Business Champion Awards à Londres.

Nous vous recommandons

Cooltra lance son service de deux-roues électriques partagés

Cooltra lance son service de deux-roues électriques partagés

Connue pour ses scooters électriques en libre-service dans Paris, Cooltra se lance sur le créneau des mobilités partagées en entreprise. Cette nouvelle offre, baptisée Primos, comporte des scooters et vélos, tous électriques, avec un...

29/11/2022 | VéloElectromobilité
Le Conseil national de la sécurité routière veut mettre la pression sur les entreprises

Le Conseil national de la sécurité routière veut mettre la pression sur les entreprises

Mewa déploie sa logistique verte et adopte un concept de livraison en deux étapes

Mewa déploie sa logistique verte et adopte un concept de livraison en deux étapes

Fleet Care Alliance : un service tout-en-un pour les flottes automobiles

En bref

Fleet Care Alliance : un service tout-en-un pour les flottes automobiles

Plus d'articles