Driiveme envisage de livrer 200 000 véhicules en 2022

Driiveme envisage de livrer 200 000 véhicules en 2022

© Driiveme

Spécialisé dans la livraison de véhicules, Driiveme a conclu une année 2021 à 130 000 unités acheminées. Forte de ces performances, l’entreprise a décidé de revoir ses objectifs à la hausse pour 2022 avec 70 000 véhicules de plus.

Comptabilisant plus de 400 000 transports de véhicules depuis sa création en 2012, la société Driiveme entend faciliter la logistique automobile en s'appuyant sur une communauté de plus de 10 000 chauffeurs professionnels et 2 millions de conducteurs particuliers. Plus de 4 000 entreprises clientes font également appel à son réseau parmi lesquelles des distributeurs comme PSA Retail ou Renault Retail Group, des loueurs tels que Hertz, Avis et Europcar ou encore des acteurs du e-commerce automobile comme AutoHero ou Aramisauto. Un beau portefeuille qui a permis à Driiveme d’enregistrer 130 000 livraisons véhicules opérées dans 7 pays européens sur la seule année 2021. Un record que l’entreprise compte bien battre en 2022, avec des ambitions estimées à 200 000 unités cette fois.

Un marché porteur

Pour atteindre ce dessein, Driiveme mise sur un développement accru de son activité selon deux axes : le renforcement de sa gamme d'offres pour accompagner le secteur dans sa digitalisation, notamment au travers d’une reprise Premium, d’une conciergerie ou du transport camion ; et l’enrichissement de sa présence à l'international avec des déploiements prochains en Allemagne, Autriche et Suisse. Pour cause : « on remarque une concentration du secteur à l'échelle européenne » justifie Geoffroy Lambert, CEO de Driiveme. De même, la simplification de l'achat et de la revente de véhicules en ligne, le déploiement des abonnements et la multiplication des services de car-sharing « sont autant de nouveaux usages qui augmentent drastiquement les flux logistiques » souligne le tandem à l’origine de Driiveme.

Nous vous recommandons

Dieselgate : des flottes françaises lancent une action collective contre Volkswagen, Renault et Stellantis (ex-PSA)

Dieselgate : des flottes françaises lancent une action collective contre Volkswagen, Renault et Stellantis (ex-PSA)

Nouveau volet dans la vaste affaire d'émissions polluantes truquées, des entreprises françaises jadis propriétaires ou locataires de 2,6 millions de véhicules concernés ont décidé de demander des comptes à trois grands groupes...

06/02/2023 | DieselPollution
Le nouveau constructeur automobile Rivian taille déjà dans ses effectifs

Le nouveau constructeur automobile Rivian taille déjà dans ses effectifs

Stellantis et Engie s’allient pour une offre combinée d’utilitaires légers et station hydrogène

Stellantis et Engie s’allient pour une offre combinée d’utilitaires légers et station hydrogène

L'aventure continue pour le constructeur français de navettes autonomes Navya

L'aventure continue pour le constructeur français de navettes autonomes Navya

Plus d'articles