DS, fer de lance de PSA dans la reconquête de l'Iran

Alice THUOT
DS, fer de lance de PSA dans la reconquête de l'Iran

DS, fer de lance de PSA dans la reconquête de l'Iran

Ce mardi 6 octobre, Arnaud Ribault, directeur marketing et ventes monde de DS, a annoncé l’arrivée de la marque sur le marché iranien lors d’une conférence de presse organisée à Téhéran.

Suite à l’accord signé à Vienne (Autriche), le 13 juillet dernier, sur le nucléaire iranien, qui induisait la levée de l’embargo qui touche le pays, nombre de constructeurs n’avaient pas caché leur ambition de reconquête de l’Iran.

DS est donc la première marque française à s’engouffrer dans la brèche, avec l’aide du groupe Arian spécialisé dans la distribution automobile depuis 2011. Basée à Téhéran, Ati Motor, filiale du groupe Arian, importera, distribuera et assurera le service après-vente en exclusivité de la marque premium en Iran.

Seront commercialisés la nouvelle DS 5, vaisseau amiral de la marque, mais aussi la berline DS 5LS et le SUV DS 6, en motorisation essence et avec une boîte de vitesses automatique. À terme, la gamme s’enrichira d’autres modèles, précise le constructeur.

En complément, la clientèle iranienne peut se rendre sur le site www.driveds.ir afin de découvrir l’univers de la marque.

De la place pour les autres marques du groupe ?

Pour Arnaud Ribault, l’implantation de DS dans ce pays constitue une étape importante : « Les valeurs de luxe à la française ont une résonance forte en Iran. Il y a un marché plein de promesses pour la marque DS. »

Cette initiative donnera-t-elle des idées aux autres marques du groupe ? C’est ce qu’a en tous cas laissé penser Maxime Picat, directeur de la marque Peugeot, dans une interview donnée à Auto Infos en mars dernier. « En Iran, nous sommes en phase de négociations pour une joint-venture avec Iran Khodro pour être prêts dès que les sanctions seront levées. » Avec, à la clé, une possible co-production de véhicules en Iran, dont la 301.

Pour rappel, avant embargo, Peugeot détenait indirectement, à travers la vente de pièces à son partenaire historique Khodro, un quart du marché automobile iranien.

Nous vous recommandons

Les tarifs des péages autoroutiers augmenteront de 4,75 % en 2023

Les tarifs des péages autoroutiers augmenteront de 4,75 % en 2023

Indexés sur l'inflation, les tarifs des péages vont naturellement augmenter en 2023. Dès le 1er février, la facture acquittée par des véhicules particuliers sera plus lourde d'environ 5 %.Le couperet est tombé. Comme chaque année,...

02/12/2022 | PéagesAutoroute
La voiture sera-t-elle avant tout un service numérique ?

La voiture sera-t-elle avant tout un service numérique ?

Abonnement automobile : Citroën devient la première marque de Stellantis à se lancer

Abonnement automobile : Citroën devient la première marque de Stellantis à se lancer

Volkswagen domine le marché de l'électrique en Europe au mois d'octobre

Volkswagen domine le marché de l'électrique en Europe au mois d'octobre

Plus d'articles