Dupessey & Co soigne le TCO de ses camions

Jean-Marc Gervasio

Sujets relatifs :

,
Dupessey & Co soigne le TCO de ses camions

© Dupessey

Le groupe de transport Dupessez & Co revendique une bonne maitrise des TCO pour sa flotte de 350 tracteurs composé à 97 % de véhicules Renault Trucks, grâce à l’accompagnement du constructeur français et de sa gamme de lubrifiants Renault Trucks Oils.

Ce n’est pas un secret, l’optimisation du TCO (Total Cost of Ownership) des véhicules, ou Prix de Revient Kilométrique est un enjeu majeur pour les entreprises de transport. Il dépend de différents paramètres liés aux coûts d’achat et d’exploitation, ainsi qu’à la performance des véhicules sur la durée. Pour garantir un temps d’exploitation maximum de ses camions, ainsi qu’un TCO le plus optimisé possible, le groupe européen de transport de marchandises Dupessey & Co, fait appel aux experts Renault Trucks et aux produits lubrifiants de la marque depuis plus de 50 ans. Les plans de maintenance, l’accompagnement du constructeur et l’usage de produits adpatés ont permis à l’entreprise de réduire ses émissions de CO2 et de diminuer, en 10 ans, sa consommation de carburant de 8 à 10 litres/100 km en fonction des véhicules.

Les lubrifiants représentent 0,5 % du TCO du groupe et permettent de garantir la disponibilité des véhicules à l'exploitation. « Un choix judicieux de produits peut permettre d’optimiser des postes de dépenses représentant plus de 70 % du TCO », explique Nicolas Pouillard, chef de magasin de la concession Renault Trucks de Rumilly. Pour la lubrification de ses moteurs, le transporteur a choisi la Maxeon ME6 ECO 10W30. « Sur les moteurs, nous effectuons les intervalles de vidange jusqu’à 100 000 kilomètres en fonction de l’usage des véhicules. Nous n’avons à ce jour constaté ni dérive, ni usure prématurée. » indique Nicolas Pouillard. Pour les ponts et les boîtes de vitesses, le groupe utilise respectivement la Longevia TCX 75W90 et la Longevia BZV ECO 75W80, toutes deux renforcées en anti-oxydants. Ces lubrifiants permettent un fonctionnement optimal sur des durées d’intervalles de vidange entre 350 000 et 450 000 kilomètres. « Nous enregistrons un vrai gain de temps sur l’immobilisation de nos véhicules grâce à des intervalles de vidange couvrant pratiquement le kilométrage total de leur durée d’exploitation », déclare Thierry Cucalon, responsable de parc chez Dupessey & Co.

Nous vous recommandons

Hatty sculpte un Arocs en porte-fer

Hatty sculpte un Arocs en porte-fer

Hatty est un des rares carrossiers français à s’atteler à la transformation de poids-lourds classiques en modèles porte-fer dédiés à la livraison des barres de fer ou de poteaux en matériaux divers de grandes longueurs.Installé à...

Geodis passe une nouvelle commande de 120 modèles GNV à Iveco

Geodis passe une nouvelle commande de 120 modèles GNV à Iveco

Infinity by Ekolis se déploie chez les transports Prévoté

Infinity by Ekolis se déploie chez les transports Prévoté

MAN propose la mise à jour à distance de la cartographie

MAN propose la mise à jour à distance de la cartographie

Plus d'articles