Dyson dévoile son concept électrique

Victoire de Faultrier-Travers
Dyson dévoile son concept électrique

Dyson dévoile son concept électrique

En octobre dernier, la société britannique a annoncé abandonner son projet de voiture électrique, qui devait être commercialisée en 2021. James Dyson présente aujourd’hui un aperçu du travail accompli par les équipes dédiées au concept qui ne verra donc jamais le jour.

Comme James Dyson, fondateur de la société éponyme, l’indique : « Suspendre ce projet a été l’une des décisions les plus difficiles que nous ayons eu à prendre. Des centaines d’ingénieurs, scientifiques et concepteurs y ont déployé tous leurs efforts. Ils ont développé une superbe voiture chargée de technologies, agréable à conduire et qui évitait les émanations d’échappement. Mais le contexte de l’industrie automobile n’a pas permis de rendre le projet commercialement viable. »

La société d’électroménager britannique a cependant tenu à partager les réalisations de son équipe dédiée au développement d’un véhicule électrique à batterie. Ce dernier a été conçu comme une plate-forme. Le premier modèle est un SUV mesurant cinq mètres de long, avec de grandes roues et une garde au sol énorme à fond plat. Les roues sont placées aux extrémités des quatre coins (placées loin en arrière) et leur taille a donné des avantages inattendus en termes de confort et de tenue de route. L’intérieur a été conçu pour offrir du confort et de l’espace. La voiture est ainsi composée de trois rangées de sièges, pouvant accueillir sept adultes. Par ailleurs, l’affichage est tête haute, et toutes les commandes se trouvent sur le volant.

En ce qui concerne le moteur et la batterie, Dyson a développé une unité d’entraînement électrique (EDU) sur mesure, intégrée et très efficace comprenant un moteur électrique numérique, une transmission à vitesse unique et un onduleur de pointe. Ces unités compactes et légères ont été montées sur des sous-châssis à l’avant et à l’arrière de la voiture. L’ensemble de batterie haute capacité a été conçu comme une partie intégrante de la structure de la carrosserie pour optimiser à la fois le poids et l’espace disponible pour les occupants dans la cabine, ainsi que pour fournir la rigidité et la protection contre les chocs nécessaires. Le boîtier de la batterie en aluminium était de conception flexible pour permettre une variété de tailles et de types possibles de solution de cellules de batterie pendant toute la durée de vie de la plate-forme du véhicule. Dyson a utilisé sa propre technologie de filtration de l’air dans la voiture pour contrôler l’environnement, non seulement en termes de température, mais aussi pour purifier l’air.


Au total, Dyson a injecté près de 200 millions de livres sterling dans ce projet. « En tant que voiture basée sur la technologie – développée par une entreprise non automobile –, nous avons réalisé que notre voiture n’était soudainement plus viable commercialement », conclut James Dyson. Depuis l’arrêt du projet automobile, l’aérodrome de Hullavington est devenu le lieu du projet de ventilateur Covid-19 de Dyson. Maintenant, il servira aux équipes de robotique, de protection de l’environnement et d’éclairage.

Nous vous recommandons

AZ Energy expose à Equip Auto son offre de batteries

AZ Energy expose à Equip Auto son offre de batteries

Le spécialiste des piles en tous genres, AZ Energy, s’attaque à l’automobile. Il présentera à Equip Auto sa gamme de batteries proposées à des prix compétitifs.Peu connu sur le marché de l’automobile, le distributeur AZ Energy...

WD-40 lance une graisse haute performance

WD-40 lance une graisse haute performance

Gettygo célèbre ses 10 ans

Gettygo célèbre ses 10 ans

One-Too connecte la clé dynamométrique

One-Too connecte la clé dynamométrique

Plus d'articles