Écotaxe : les transporteurs mettent la pression en vue des élections

Fabio CROCCO

Sujets relatifs :

,
Écotaxe : les transporteurs mettent la pression en vue des élections

Écotaxe : les transporteurs mettent la pression en vue des élections

Alors que les élections départementales et régionales sont programmées les 20 et 27 juin prochains, la FNTR met un dernier coup de pression aux candidats qui portent l’idée d’instaurer une écotaxe à l’échelle régionale.

À quelques jours du premier tour des élections départementales et régionales, un sujet est au cœur des préoccupations des transporteurs : la possibilité donnée aux régions d’instaurer une écotaxe sur les poids lourds dans des modalités qu’elles devront elles-mêmes définir.

Pour la Fédération nationale des transporteurs routiers (FNTR), cette taxation se présente comme une usine à gaz avec des règles différentes d’un territoire à l’autre, des modes de collecte également différents ou encore des contraintes techniques complexes et incompatibles. Mais c’est l’efficacité même de ce nouvel impôt que la FNTR dénonce. « Sous couvert de vouloir dégager des marges de financement nouvelles pour les infrastructures, les régions vont fragiliser leur tissu économique ainsi que les emplois sur leur territoire. Et, au final, ce sont les Français qui devront régler la facture », s’agace-t-elle, très fermement opposée à ce dispositif qui, selon elle, sonne comme un nouvel impôt de production sur les entreprises de transport et qui, en réalité, se soldera par un nouvel impôt sur l’ensemble de la production française.

Car pour l’organisation, cette mesure va impacter la productivité des entreprises régionales qui devront payer plus cher l’acheminement et la distribution de leur produit. Un non-sens économique dans le contexte actuel.

« À n’en pas douter, les transporteurs seront très attentifs à cette question au moment de mettre leur bulletin dans l’urne ce dimanche. Car il ne faut pas l’oublier, le secteur compte 40 000 entreprises, près de 600 000 salariés et autant d’électeurs », prévient la FNTR.

Nous vous recommandons

Gefco France expérimente le biogazole d’Altens

Gefco France expérimente le biogazole d’Altens

Gefco France teste, en partenariat avec Gardien Transports, un carburant biogazole sur des camions porte-voitures.Le logisticien de l’automobile, Gefco France, et son sous-traitant Gardien Transports expérimentent depuis novembre un...

01/12/2021 | Transport PLGefco
Télématique : RIO et ZF renforcent leur partenariat

Télématique : RIO et ZF renforcent leur partenariat

+ 4,2 % pour le transport routier de marchandises en 2022 ?

+ 4,2 % pour le transport routier de marchandises en 2022 ?

Pluie de récompenses et de nouveautés pour Lamberet à Solutrans

Pluie de récompenses et de nouveautés pour Lamberet à Solutrans

Plus d'articles