Electra et BePark s'allient pour la recharge rapide en Europe

Electra et BePark s'allient pour la recharge rapide en Europe

Après un lancement en France, Electra veut s’attaquer aux marchés belge et luxembourgeois.

© Electra

Le spécialiste français de la recharge rapide de véhicules électriques et l’opérateur digital de parking ont réuni leurs expertises à travers la joint-venture Electra Belux. Objectif : installer 1 500 points de charge en Belgique et au Luxembourg d'ici à 2030.

Si l’électromobilité séduit de plus en plus d’acheteurs de voitures, l’infrastructure de recharge en Europe peine à suivre la tendance, surtout en matière de recharge rapide. De nombreux gouvernements et d’organismes du milieu automobile s’accordent à dire que la construction d’un vaste réseau de charge doit s’accélérer sur le Vieux Continent. Afin de participer à cette ambition, l’entreprise tricolore Electra – qui compte parmi ses clients de grands groupes tels que Indigo, Louvre Hotels Group ou encore Jardiland – s’est rapprochée de l’opérateur BePark afin d’équiper ensemble les parkings de centres commerciaux, hôtels et restaurants dont les propriétaires souhaitent fournir un service de points de charge rapide pour VE à leurs clients.

Assurer l’itinérance branchée en Europe

Avançant un parcours client simplifié avec des fonctionnalités, notamment de réservation, accessibles via son application, Electra a en effet les reins solides pour se lancer dans un tel projet. La société, cofondée par Aurélien de Meaux, Augustin Derville et Julien Belliato, a ainsi annoncé un tour de financement record à hauteur de 160 millions d'euros fin juin. Une enveloppe qui devrait permettre d'installer 1 500 points de charge d'ici à 2030, dont 150 au Luxembourg espère le tandem. L’ouverture d’une première station se ferait en Belgique pour un coût moyen par station de 500 000 euros. Forte de 500 parkings privés et 20 000 places de parkings, la société BePark voit, elle, l’opportunité de développer des offres innovantes à destination des usagers.

Désireuse de créer des hubs de mobilité urbaine avec du stationnement voiture, de la recharge et des parkings vélo, l’entreprise estime que la recharge rapide de véhicules électriques est partie intégrante de sa dynamique stratégique dans un contexte où le parc automobile branché va fortement croître – plus d’un million de VE circuleront en 2030 en Belgique selon les prévisions. Dès lors, « ce rapprochement avec Electra a été une évidence et concrétise notre vision d'utiliser au maximum de leur potentiel les parkings privés, tout en améliorant la mobilité. […] Ce partenariat avec Electra va nous permettre d'apporter des solutions nouvelles grâce à un acteur spécialisé dans ce domaine », admet Julien Vandeleene, CEO et fondateur de BePark.


Nous vous recommandons

Bird va déployer une flotte de 750 vélos à assistance électrique  à Bordeaux

Bird va déployer une flotte de 750 vélos à assistance électrique à Bordeaux

L’opérateur de trottinettes électriques qui s’est récemment ouvert au marché des vélos en libre-service vient de remporter l’appel à projet lancé par Bordeaux Métropole. Bird proposera ainsi une flotte de 750 vélos à...

Recharge électrique : Kallista Energy met en service une borne de 360 kW en Normandie

Recharge électrique : Kallista Energy met en service une borne de 360 kW en Normandie

Citroën recharge Ami sur les lampadaires londoniens avec Ubitricity

Citroën recharge Ami sur les lampadaires londoniens avec Ubitricity

François Oudot (Bump) : « Notre levée de fonds servira au déploiement de 25 000 bornes d’ici à 2030 »

Vidéo

François Oudot (Bump) : « Notre levée de fonds servira au déploiement de 25 000 bornes d’ici à 2030 »

Plus d'articles