Électrique : Stellantis va investir 30 milliards d'euros en quatre ans

Fabio CROCCO
Électrique : Stellantis va investir 30 milliards d'euros en quatre ans

Électrique : Stellantis va investir 30 milliards d'euros en quatre ans

Le cap est donné : Stellantis et ses quatorze marques vont investir 30 milliards d’euros d’ici à 2025 pour prendre le virage de l’électrique. À l’horizon 2030, Stellantis souhaite que les véhicules électrifiés représentent plus de 70 % de ses ventes en Europe.

Une semaine après Renault Group, c’est au tour de Stellantis de présenter sa stratégie d’électrification. Le constructeur aux quatorze marques va investir d’ici à 2025 plus de 30 milliards d’euros pour produire des véhicules électriques. Il prendra notamment des participations dans des joint-ventures.

Le groupe promet 70 % de ventes de véhicules électrifiés en Europe d’ici à 2030. Les batteries et les composants nécessaires seront produits dans cinq Gigafactories en Europe (dont une en Italie) et en Amérique du Nord, auxquelles viendront s’ajouter des partenariats. Stellantis a signé des protocoles d’accord avec deux partenaires extrayant le lithium. L’objectif est de réduire les coûts des modules de batteries de plus de 40 % sur la période 2020-2024 et de plus de 20 % supplémentaires d’ici à 2030.

Stellantis souhaite produire des véhicules électriques qui assureront entre 500 à 800 kilomètres d’autonomie, et une capacité de recharge rapide de 32 kilomètres par minute. L’industriel entend optimiser toute la valeur du cycle de vie des batteries via la réparation, le reconditionnement, l’utilisation en seconde vie et le recyclage.

Quatre plateformes

La production reposera sur quatre plateformes pour les quatorze marques. Elles sont conçues avec un haut niveau d’adaptabilité (longueur et largeur) et de partage de composants, ce qui engendrera des économies d’échelle, puisque chacune d’elles pourra permettre la production de 2 millions d’unités par an. Une famille de trois modules de propulsion électrique (EDM) réunissant moteur, boîte de vitesses et convertisseur a été prévue.

« Notre stratégie d’électrification est très probablement la brique la plus importante à poser alors que nous commençons à dévoiler le futur de Stellantis, six mois à peine après sa naissance. L’ensemble du groupe est entièrement mobilisé pour anticiper les demandes des clients et jouer son rôle dans la façon dont le monde actuel évolue », a déclaré Carlos Tavares. Et d’ajouter : « Nous avons la taille requise, les compétences, l’esprit et la pérennité pour atteindre des marges opérationnelles courantes à deux chiffres, être le leader du secteur avec une efficience qui fera référence et fournir des véhicules électriques très attractifs. »

Nous vous recommandons

Rivian contraint de retarder ses premières livraisons de SUV

Rivian contraint de retarder ses premières livraisons de SUV

Après des mois d’euphorie et une remarquable entrée en Bourse, le constructeur Rivian est entré dans une zone de turbulences, Ford dénonçant l’accord envisagé et la production de son SUV prenant vraisemblablement un retard...

29/11/2021 | Vie des marquesRivian
France Pare-Brise est l’enseigne de vitrage préférée des Français

France Pare-Brise est l’enseigne de vitrage préférée des Français

Sécurité : un limiteur de vitesse dans tous les VN à partir de juillet 2022

Sécurité : un limiteur de vitesse dans tous les VN à partir de juillet 2022

EVBox se connecte avec Chargemap

En bref

EVBox se connecte avec Chargemap

Plus d'articles