Nomination

Elles de l'Auto : Alice de Brauer est élue femme de l'année 2010 !

Eloïse LE GOFF-BERNIS

Sujets relatifs :

,
Elles de l'Auto : Alice de Brauer est élue femme de l'année 2010 !

Elles de l'Auto : Alice de Brauer est élue femme de l'année 2010 !

Alice de Brauer, directrice du Plan Environnement de Renault, a été élue Femme de l’année 2010 par le jury de journalistes* réuni par l’association Les Elles de l’Auto. Parmi les 35 candidates en lice, le jury en a retenu trois. Mais c’est finalement Alice de Brauer qui s’est détachée au second tour.

Pourquoi elle, pourquoi maintenant ?

"En qualité de directrice du Plan Environnement, Alice de Brauer (56 ans) occupe un poste clé chez Renault et joue un rôle important pour l’avenir du constructeur automobile. En effet, ses politiques environnementales ne sont pas seulement un élément clé de la « People, Planet, Profits » approche du développement durable, mais pourraient aussi devenir un argument important pour attirer les jeunes acheteurs de voitures. En outre, l’année 2010 sera une année importante pour les négociations sur les nouveaux objectifs d’émissions de CO2. Or, la façon dont les voitures sont fabriquées et démantelées fait partie de l’empreinte CO2. Renault s’est d’ailleurs fixé ses propres objectifs pour les émissions de CO2 de ses sites de production et de recyclage de ses véhicules.J’ai rencontré Alice pour la première fois lors d’une visite de l’usine Renault de Douai, où elle a parlé avec enthousiasme au cours du déjeuner de l’évolution des types de peinture, de leur utilisation et de leur collecte, du traitement des eaux usées et des autres initiatives qui ont permis une production plus propre dans le cadre de Renault Eco2. Alice de Brauer est une experte incontournable des véhicules électriques que l’Alliance Renault-Nissan commercialisera à compter de 2012 ; des véhicules auxquels l’avenir du site de Flins est étroitement lié. Dans un récent entretien accordé à Automobile Propre, elle a déclaré que les véhicules électriques ne pouvaient « en aucune mesure être ignorés » et que, selon les estimations les plus hautes, la consommation des véhicules électriques en France ne dépasserait pas 0,02 % de la production d’électricité. Concernant l’hydrogène, elle a indiqué qu’aucune échéance n’avait été fixée, mais que cette technologie constituait la progression logique après l’électrique. Il y a deux ans, Florence Lagarde (Autoactu.com) a demandé à Mme De Brauer à quoi ressemblerait le marché automobile dans une dizaine d’années. « D’ici à dix ans, nous disposerons d’un large éventail de solutions – nouvelles générations de moteurs plus efficients grâce au downsizing, systèmes de gestion électroniques comme l’alterno-démarreur ou la récupération de l’énergie du freinage, les biocarburants et le gaz naturel ». Elle avait en outre prévu que les piles à combustible ne feraient leur apparition « qu’à l’horizon 2020/2030 », commente Marcel Michelson, membre du jury des Elles de l’Auto, avant de compléter : « Renault va devenir de plus en plus actif dans la fin de cycle de ses véhicules. En 2008, le groupe a fondé une coentreprise avec Sita afin de reprendre la société de recyclage automobile Indra. A Flins, le groupe ne va pas seulement fabriquer des véhicules électriques et des batteries, il va aussi les recycler. Cela signifie qu’Alice de Brauer a encore beaucoup à accomplir au sein de Renault, mais aussi pour l’industrie automobile nationale et internationale. »

Son parcours

Alice de Brauer rejoint Renault en 1977, en tant que responsable du contrôle de gestion des filiales de la branche automobile et, en 1980, elle est nommée chef du département traitement de surface et peinture à l’usine Renault de Flins. Deux ans plus tard, elle prend la direction générale de la Société SOTEXO (sièges). De 1990 à 1993, elle occupe le poste de secrétaire exécutif du directeur en charge des fabrications des usines de carrosseries, avant d’être nommée en 1994 à la direction de la politique industrielle environnementale de Renault. Depuis 2001, Alice de Brauer est vice-présidente chargée du plan environnement du groupe.

(*) : Emilie Binois (Autoactu.com), Philippe Gallard (indépendant), Florence Lagarde (Autoactu.com), Alexandra Legendre (l’Automobile magazine), Eloïse Le Goff-Bernis (Auto Infos), Catherine Leroy (L’argus de l’automobile), Marcel Michelson (Reuters), Pascal Pennec (Auto Plus).