En 2021, MAN a vu son activité se rapprocher de son niveau d’avant-crise

Alexandre Guillet

Mis à jour le à

Sujets relatifs :

, ,
Soyez le premier à réagir

Soyez le premier à réagir

En 2021, MAN a vu son activité se rapprocher de son niveau d’avant-crise

MAN a retrouvé la voie de la croissance en 2021 et envisage de retrouver son activité d'avant-crise.

© MAN Truck & Bus

MAN Truck & Bus, qui appartient au groupe Traton, a vendu près de 94 000 véhicules au cours de l’exercice 2021, en dépit de la pénurie des composants électroniques qui a parasité la production et d’un segment Bus peu porteur.

À l’heure du bilan 2021, les dirigeants de MAN Truck & Bus sont satisfaits : avec près de 94 000 immatriculations, le groupe a fait mieux qu’en 2020 (82 000 unités). Il se rapproche même de son niveau d’avant-crise sanitaire (près de 105 000 unités en 2019) alors que le contexte est resté difficile, principalement à cause de la pénurie de composants électroniques qui contrarie les plannings de production des sites industriels du groupe, notamment à Munich (Allemagne) et Cracovie (Pologne).

« Pas à pas, nous nous rapprochons de notre niveau d’avant-crise et je tiens à féliciter toutes les équipes pour le travail accompli. Nous aurions même connu une croissance plus significative encore sans la crise de disponibilité des semi-conducteurs qui pénalise notre industrie », déclare Göran Nyberg, membre du comité exécutif de MAN Truck & Bus, en charge des ventes et des solutions clients.

Le segment des camions a connu une belle croissance de 14 % par rapport à 2020, à 67 000 unités. L’activité reste surtout portée par l’Europe (48 000 camions MAN, soit + 11 %), et notamment l’Allemagne, son marché domestique (19 000 unités).

Le segment du VU est le seul à afficher une croissance par rapport à 2020, mais aussi 2019, avec 22 000 ventes (+ 26 % par rapport à 2020). Nouveau venu sur ce segment, MAN progresse rapidement grâce à sa gamme TGE (+ 50 % par rapport à 2019). La France, le Royaume-Uni et la Pologne sont des marchés phares pour les différentes versions de TGE. En Allemagne, MAN en a vendu 5 100 exemplaires en 2021, soit un léger repli de 2 %.

Enfin, le segment des bus a été le plus difficile (5 000 unités, soit - 13 %), les clients ayant souvent subi un rude impact avec la crise sanitaire et reportant leurs achats. Le groupe a cependant réussi à maintenir ses positions en Allemagne. Les marques MAN et Neoplan, dont les bus sont assemblés à Ankara, en Turquie, ont souffert, au même titre que la gamme Lion’s City, qui sort des chaînes de l’usine de Starachowice, en Pologne méridionale.

Nous vous recommandons

L’ASAC : 20 ans au service des opérateurs de tachygraphies

L’ASAC : 20 ans au service des opérateurs de tachygraphies

Les ateliers qui interviennent au niveau de l’inspection des tachygraphes sont soumis à des contraintes réglementaires. Pour les accompagner et les défendre face aux pouvoirs publics, ils ont mis en place leur propre syndicat :...

07/10/2022 | Transport PL
Bridgestone lance Fleetcare Go Plan

Bridgestone lance Fleetcare Go Plan

Décision PL crée l’évènement avec #CONNECT Trucks

Événement

Décision PL crée l’évènement avec #CONNECT Trucks

Amazon roule en électrique avec Volvo Trucks

Amazon roule en électrique avec Volvo Trucks

Plus d'articles