En 2021, MAN a vu son activité se rapprocher de son niveau d’avant-crise

Alexandre Guillet

Mis à jour le à

Sujets relatifs :

, ,
Soyez le premier à réagir

Soyez le premier à réagir

En 2021, MAN a vu son activité se rapprocher de son niveau d’avant-crise

MAN a retrouvé la voie de la croissance en 2021 et envisage de retrouver son activité d'avant-crise.

© MAN Truck & Bus

MAN Truck & Bus, qui appartient au groupe Traton, a vendu près de 94 000 véhicules au cours de l’exercice 2021, en dépit de la pénurie des composants électroniques qui a parasité la production et d’un segment Bus peu porteur.

À l’heure du bilan 2021, les dirigeants de MAN Truck & Bus sont satisfaits : avec près de 94 000 immatriculations, le groupe a fait mieux qu’en 2020 (82 000 unités). Il se rapproche même de son niveau d’avant-crise sanitaire (près de 105 000 unités en 2019) alors que le contexte est resté difficile, principalement à cause de la pénurie de composants électroniques qui contrarie les plannings de production des sites industriels du groupe, notamment à Munich (Allemagne) et Cracovie (Pologne).

« Pas à pas, nous nous rapprochons de notre niveau d’avant-crise et je tiens à féliciter toutes les équipes pour le travail accompli. Nous aurions même connu une croissance plus significative encore sans la crise de disponibilité des semi-conducteurs qui pénalise notre industrie », déclare Göran Nyberg, membre du comité exécutif de MAN Truck & Bus, en charge des ventes et des solutions clients.

Le segment des camions a connu une belle croissance de 14 % par rapport à 2020, à 67 000 unités. L’activité reste surtout portée par l’Europe (48 000 camions MAN, soit + 11 %), et notamment l’Allemagne, son marché domestique (19 000 unités).

Le segment du VU est le seul à afficher une croissance par rapport à 2020, mais aussi 2019, avec 22 000 ventes (+ 26 % par rapport à 2020). Nouveau venu sur ce segment, MAN progresse rapidement grâce à sa gamme TGE (+ 50 % par rapport à 2019). La France, le Royaume-Uni et la Pologne sont des marchés phares pour les différentes versions de TGE. En Allemagne, MAN en a vendu 5 100 exemplaires en 2021, soit un léger repli de 2 %.

Enfin, le segment des bus a été le plus difficile (5 000 unités, soit - 13 %), les clients ayant souvent subi un rude impact avec la crise sanitaire et reportant leurs achats. Le groupe a cependant réussi à maintenir ses positions en Allemagne. Les marques MAN et Neoplan, dont les bus sont assemblés à Ankara, en Turquie, ont souffert, au même titre que la gamme Lion’s City, qui sort des chaînes de l’usine de Starachowice, en Pologne méridionale.

Nous vous recommandons

CNPA : 120 ans au service des professionnels de l'automobile

CNPA : 120 ans au service des professionnels de l'automobile

Le 26 janvier 2022, le Conseil National des Professionnels de l'Automobile entame une nouvelle ère de son existence et de son action au services des professionnels de l'automobile. Face à la transformation révolutionnaire de l'automobile...

26/01/2022 | CNPAProfessionnels
 Le groupe Lefèvre nommé Meilleur Concessionnaire international DAF de l'année

Le groupe Lefèvre nommé Meilleur Concessionnaire international DAF de l'année

Scania ouvre un nouvel atelier dans le Yvelines

Scania ouvre un nouvel atelier dans le Yvelines

La FNTR alerte sur la hausse problématique du prix des carburants, dont celle du gaz

La FNTR alerte sur la hausse problématique du prix des carburants, dont celle du gaz

Plus d'articles