Entretien et réparation : les prix moyens des prestations stagnent

Saïda DJERRADA

Sujets relatifs :

, ,
Entretien et réparation : les prix moyens des prestations stagnent

Entretien et réparation : les prix moyens des prestations stagnent

Idgarages.com publie la seconde édition de son baromètre des prix de la réparation automobile. Il en ressort notamment que les tarifs moyens des prestations sont peu ou prou les mêmes que ceux de l’année dernière. En revanche, il y a du changement en ce qui concerne la grande disparité des prix selon les régions, qui s’amenuise.

Que faut-il débourser pour une révision générale ou un décalaminage selon sa région et l’âge de son véhicule ? C’est l’objet de l’étude que publie pour la seconde fois le site en ligne d’intermédiation idgarages.com. Pour réaliser son baromètre des prix de la réparation automobile, la plate-forme comparative ne se base pas sur les factures mais sur les quelque 3,5 millions de devis de garages et centres-autos réalisés par son intermédiaire lors du premier trimestre 2018.

Le premier enseignement de l’étude montre des prix plutôt stables avec des prestations courantes qui augmentent en moyenne plutôt relativement. Ainsi, la révision générale passe de 217 euros en 2017 à 222 euros cette année. Même topo concernant un remplacement de batterie, pour lequel il faudra débourser en moyenne 6 euros supplémentaires par rapport à l’année dernière, soit 135 euros. En revanche, la distribution, le décalaminage ou le remplacement de disques et plaquettes avant coûtera moins cher qu’en 2017.

Des augmentations faibles et des disparités régionales qui s’amenuisent

« Cette année, le prix moyen de l’ensemble des prestations les plus courantes connaît une légère augmentation de 0,13 %, ce qui reste faible eu égard au taux d’inflation français, qui était de 1,4 en janvier 2018 (indice Insee) » commente Jonathan Bloch, directeur général d’IDgarages.

Autre indication que révèle le baromètre, les prix des prestations selon les régions. Si en 2017 l’étude relevait d’importantes disparités sur le territoire national, la seconde édition montre un resserrement des écarts de prix. Ainsi faut-il compter en moyenne 12 % supplémentaires en Ile-de-France pour l’entretien et la réparation de son véhicule. Une moyenne régionale tirée vers le haut par la capitale (où l’écart de prix avec la moyenne nationale est de 25 %). Mais l’écart demeure moins important qu’en 2017, lorsqu’un Francilien déboursait en moyenne 15 % supplémentaires par rapport à la moyenne nationale.

PNG - 154.4 ko
Dans une moindre mesure, les régions du Sud-Est enregistrent également des prix moyens supérieurs avec notamment + 9 % pour l’Auvergne-Rhône-Alpes. En revanche, si les automobilistes des Hauts-de-France déboursent 5 % de moins que la moyenne nationale, ils ont vu l’écart de prix s’uniformiser puisqu’ils dépensaient en 2017 environ 11 % de moins. « On progresse cette année vers une standardisation des prix sur l’ensemble du territoire. L’écart de coûts entre la région la plus chère et la région la moins chère est de 17 points de pourcentage contre 26 en 2017 », précise Jonathan Bloch.

En outre, IDgarages a comparé les prix des révisions générales selon l’âge des véhicules. L’étude indique que les propriétaires de véhicules de moins de 5 ans doivent s’acquitter d’une facture 4 % plus élevée que la moyenne. Passé 10 ans, le véhicule bénéficiera d’une révision générale moins coûteuse de 6 % en moyenne.

Nous vous recommandons

Eléphant bleu soigne son savon

Eléphant bleu soigne son savon

La célèbre enseigne de lavage, principalement au service du grand public revendique l’utilisation de savons biodégradables conçus pour ses équipements et dans le strict respect de ses prestations de lavage...

À l’Autorité de la concurrence d'examiner le rachat par Michelin d’Allopneus

Internet

À l’Autorité de la concurrence d'examiner le rachat par Michelin d’Allopneus

Rétromobile revient du 2 au 6 février 2022

Rétromobile revient du 2 au 6 février 2022

L’ « indemnité inflation » aidera-t-elle vraiment à supporter la hausse du carburant ?

L’ « indemnité inflation » aidera-t-elle vraiment à supporter la hausse du carburant ?

Plus d'articles