Environnement : Mercedes-Benz déploie sa stratégie de recyclage de batteries

Jean-Marc Gervasio

Sujets relatifs :

, ,
Environnement : Mercedes-Benz déploie sa stratégie de recyclage de batteries

Le recyclage intelligent améliorera considérablement le bilan CO2 des batteries lithium-ion et réduira le temps nécessaire pour atteindre le seuil de rentabilité CO2 des voitures électriques.

© Mercedes-Benz

Dans la perspective du retour futur des systèmes de batteries lithium-ion des véhicules Mercedes-EQ, le constructeur étend dès aujourd'hui sa stratégie mondiale de recyclage de batteries avec la construction d'ici à 2023 de sa propre usine de recyclage en Allemagne, basée sur l'hydrométallurgie.

Une étape importante de la stratégie mondiale du constructeur allemand est la création d'une usine pilote pour le recyclage des systèmes de batteries lithium-ion. À cette fin, Mercedes-Benz a créé Licular GmbH, une filiale à part entière qui, pour la conception et la construction des installations, prévoit de coopérer avec le partenaire technologique Primobius. Partenanire qui, en tant que co-entreprise de la société allemande d'ingénierie mécanique SMS group et du développeur de projet australien Neometals, apporte le savoir-faire technologique nécessaire, y compris les études préliminaires pertinentes au projet.

Le projet vise à établir des normes en matière de recyclage des batteries d'un point de vue écologique : la conception du processus de l'hydrométallurgie brevetée, avec des taux de récupération de plus de 96 %, devrait permettre une économie circulaire globale des matériaux de batterie. Mercedes-Benz investit un montant à deux chiffres en millions d'euros dans la recherche et le développement, ainsi que dans la construction de l'usine pilote neutre en CO2 sur le site Mercedes-Benz de Kuppenheim, dans le sud de l'Allemagne. Le projet a reçu la perspective d'un financement dans le cadre du programme de soutien à l'innovation en matière de batteries du ministère fédéral allemand de l'économie et de la protection du climat.

À l'avenir, la nouvelle usine pilote permettra de cartographier l'ensemble de la chaîne de processus du recyclage des batteries : du développement de concepts logistiques et du recyclage durable de matières premières précieuses à la réintégration du recyclat dans la production de nouvelles batteries. L’usine est basée sur un procédé mécanique/hydrométallurgique innovant, qui permet de se passer complètement des étapes du procédé pyrométallurgique, gourmandes en énergie et en matériaux. L'intégration directe de l'hydrométallurgie dans le concept global d'une usine de recyclage est une première en Europe, et constitue un élément clé dans la réalisation d'un recyclage durable des batteries au sens d'une véritable économie circulaire

L'usine pilote devrait avoir une capacité annuelle de 2 500 tonnes. Les matériaux récupérés seront réinjectés dans le circuit de recyclage pour produire plus de 50 000 modules de batterie destinés aux nouveaux modèles Mercedes-EQ. Sur la base des résultats de l'usine pilote, les volumes de production pourraient être augmentés à moyen et long terme.

Nous vous recommandons

Test : Gedore 900-20 : une longue, fine et puissante baladeuse qui ne manque pas d’intérêt

Test : Gedore 900-20 : une longue, fine et puissante baladeuse qui ne manque pas d’intérêt

L’outilleur allemand Gedore a imaginé une baladeuse à leds qui casse les codes des lampes classiques dans les ateliers. Sa finesse et sa longueur permettent un éclairage diffus mais aussi d’aller illuminer les endroits les plus...

25/05/2022 | Outillage
La Fiev désigne le nouveau président du Groupe des industries d'équipements de garage

Nomination

La Fiev désigne le nouveau président du Groupe des industries d'équipements de garage

Test : Knipex, clés ou pince, ne plus choisir !

Test : Knipex, clés ou pince, ne plus choisir !

Jantes Alu Services étend son concept à l'échelle nationale

Jantes Alu Services étend son concept à l'échelle nationale

Plus d'articles