[Essai] Les Matchs de la Rédaction - Hyundai Tucson PHEV / Volkswagen Tiguan e-Hybrid : une question de priorités

Thomas Riaud

Sujets relatifs :

, ,

Technique et finances : 
Hyundai Tucson 1.6 l T-GDi Plug-in Hybrid Creative 

  • Prix : 44 450 € 
  • Moteur : 1 598 cm3 essence (180 ch) + 1 bloc électrique (85 kW / 91ch)
  • Puissance maxi cumulée : 265 ch
  • Couple maxi : 350 Nm
  • Batterie : lithium-ion 13,8 kWh
  • Autonomie élec. (mixte) : 62 km
  • Consommation : 1,4 l/100 km
  • Émissions de CO2 (WLTP) : 31 g/km
  • Classe A, couleur : vert foncé
  • Poids : 1 999 kg
  • Bonus : 1 000 €
  • TVS : 45 €
  • Carte grise (92) : 279 €
  • Loi de roulage : 30 mois/100 000 km
  • Loyer financier : 578,15 €
  • Loyer global mensuel : 784,88 €
  • PKR.E : 0,25 €
  • TCO après IS : 821,21 €

Volkswagen Tiguan e-Hybrid R-Line 

  • Prix : 48 505 € 
  • Moteur : 1 395 cm3 essence (150 ch) + 1 bloc électrique (85 kW / 116 ch)
  • Puissance maxi cumulée : 245 ch
  • Couple maxi : 400 Nm
  • Batterie : lithium-ion 12,4 kWh
  • Autonomie élec. (mixte) : 46 km
  • Consommation : 1,9 l/100 km
  • Émissions de CO2 (WLTP) : 37 g/km
  • Classe A, couleur : vert foncé
  • Poids : 1 811 kg
  • Bonus : 1 000 €
  • TVS : 50 €
  • Carte grise (92) : 471 €
  • Loi de roulage : 30 mois/100 000 km
  • Loyer financier : 539,76 €
  • Loyer global mensuel : 678,85 €
  • PKR.E : 0,22 €
  • TCO après IS : 724,92 €

* Données au 01/01/2022

[Essai] Les Matchs de la Rédaction - Hyundai Tucson PHEV / Volkswagen Tiguan e-Hybrid : une question de priorités

© Montage A&E

Votre choix est fait : votre prochain véhicule d'entreprise sera un véhicule hybride rechargeable. Oui, mais lequel ? Sur le segment des SUV compacts, le choix est vaste. Entre un très consensuel Volkswagen Tiguan et un surprenant Hyundai Tucson, l'hésitation est permise. Ce match va vous aider à trancher. 

Design

Sur le segment des SUV, le style reste le critère numéro 1 dans l’acte d’achat. Autant dire que ça compte ! D’un côté de nos forces en présence, on a le Volkswagen Tiguan, toujours égal à lui-même. Fraîchement restylé, il se montre rassurant et consensuel avec son design sobre et taillé au cordeau, parfaitement dans l’esprit de la gamme Volkswagen. C’est propre, net, sans bavure, mais tout cela manque quelque peu d’émotion et de créativité.

De ce point de vue, on peut sans conteste dire qu’il y a une eu une vraie prise de risque chez Hyundai, le design inspiré de son nouveau Tucson tranchant avec le style des modèles précédents… et le reste des autres SUV tout court ! Bien sûr, les goûts et les couleurs ça se discute, mais avec son look de concept-car semblant évadé d’un salon, étonnant avec ces LED fragmentées dans la calandre, l’audacieux Tucson se démarque sans peine et remporte ici largement le point.

Habitabilité et confort

Bien que proches en taille (4m50 pour le Tuscon et 4m51 pour le Tiguan !), chacun se démarque par le traitement de sa planche de bord. Ambiance moderne et épurée chez le coréen, qui adopte une boîte de vitesses automatique à 6 rapports « à boutons » et des commandes tactiles peu intuitives pour piloter la clim ou le multimédia. La finition est correcte, mais le Tiguan se place un ton au-dessus, en proposant des plastiques moussés en abondance… absents des derniers modèles VW, comme l’ID.3 ! Les commandes tactiles sont ici aussi très présentes et, comme pour le Hyundai, pas toujours simples à utiliser. Rendez-nous nos boutons !

Côté habitabilité, l’un et l’autre font jeu égal, en proposant de vastes intérieurs, confortables et bien pensés. Le Tiguan dispose de plus de rangements à bord et séduit avec sa banquette coulissante, mais le Tucson se rattrape en offrant plus d’espace dans le coffre (558 litres contre 476) mais aussi, à finition comparable, une dotation de série plus généreuse. On ne peut pas tout avoir…

Performances de conduite

Fort en gueule, le Hyundai Tucson l’est aussi en cavalerie, puisqu’il revendique 265 ch en puissance cumulée, contre 245 ch pour le SUV allemand. Le coréen embarque d’emblée quatre roues motrices et une grosse batterie de 13,8 kWh, ce qui est mieux que le Tiguan, qui reste un 4X2 (4Motion en option), doté d’une batterie plus modeste de 13 kWh. Mais le Volkswagen se rattrape en offrant 50 Nm de couple supplémentaire (400 Nm).

C’est heureux, car avec des masses approchant les deux  tonnes, les relances n’ont rien de sensationnelles. Comptez 8,2 secondes sur l’exercice du 0 à 100 km/h pour le Hyundai et seulement 7,5 sec pour le Tiguan, clairement plus alerte, surtout lorsque l’on a enclenché le mode « GTE ». Une tonicité qui met à mal le train avant. Car ces SUV demeurent d’abord des engins à vocation familiale, ce qui se ressent au niveau de l’amortissement, plus souple, qui privilégie d’abord le confort. Un rapide mot enfin sur les inévitables aides à la conduite (aide au maintien dans la voie, lecture auto des panneaux…), intrusives dans les deux cas et imparfaites. Heureusement, on peut les désactiver !

Autonomie et efficience

La plus grosse batterie du Tucson lui donne un avantage sur le plan de l’autonomie en mode 100 % électrique, celle-ci étant supérieure à 40 km en parcours mixte (ville, route et voies rapides), en roulant normalement. Et batterie vide, la consommation moyenne reste maîtrisée, en tournant autour des 7,5 l/100 km en parcours mixte.

Face au coréen, le SUV allemand ne démérite pas, mais il doit s’incliner, en se montrant incapable dans les mêmes conditions de faire plus de 40 km. Plus gênant est son appétit une fois que l’on roule batterie déchargée, et ce, malgré un poids plus léger de près de 200 kg. Ainsi, sur voie rapide, le Tiguan réclame quasiment 9 l/100 km, ce qui est beaucoup. Pourtant, le Tiguan ne ménage pas ses efforts en disposant d’un mode « B » forçant le frein moteur et la récupération d’énergie, et en privilégiant le mode « roue libre ». Clairement, avec le Tuscon ou le Tiguan, recharger le plus souvent possible est une nécessité si l’on veut préserver la consommation, l’environnement… et son budget !

Fiscalité et TCO

Globalement, on a affaire à de vraies « puissance économiques » si on regarde les prestations globales. Tous sont éligibles à un bonus de 1 000 €, tout en proposant un prix de revient kilométrique très bas dans les deux cas. Celui-ci s’élève à 0,25 € pour le coréen, et seulement 0,22 € pour l’allemand. Le Hyundai Tucson paye en revanche sa généreuse cavalerie par une puissance fiscale calculée à hauteur de 10 CV, tandis que le Tiguan limite la casse à 8 CV. Cela se ressent sur le prix de carte grise, celle-ci étant de 471 € contre 279 € en faveur du SUV allemand.

Reste le coût des loyers, assez proches, même si là encore, le Tiguan s’en sort un peu mieux que le Tucson, en ne réclamant que 539 €, contre 578 €. Le constat est sans appel, si on regarde le TCO, plus favorable pour le VW avec 725 €, le Hyundai voyant la facture flamber à 821 €. Ce bilan est toutefois à contraster lorsque l’on voit la rapport prix-équipement plus favorable du Hyundai (et sa garantie plus généreuse), ce qui lui permet, au final, de presque faire jeu égal.

Nous vous recommandons

Le Mercedes-Benz EQS SUV débarque en concessions

Le Mercedes-Benz EQS SUV débarque en concessions

Le grand SUV 100 % électrique du constructeur premium allemand est désormais disponible à la commande. Ses premières livraisons sont annoncées pour le mois de décembre.La gamme électrifiée EQ de Mercedes-Benz s’agrandit encore. Un...

[Essai] Les Matchs de la Rédaction - Citroën ë-C4 / Volkswagen ID.3 : compactes branchées

[Essai] Les Matchs de la Rédaction - Citroën ë-C4 / Volkswagen ID.3 : compactes branchées

Cupra élargit la gamme de motorisations de la Leon

Cupra élargit la gamme de motorisations de la Leon

Le carrossier italien Caselani ressuscite les Citroën 2 CV Fourgonnette et Acadiane

Vu sur les réseaux sociaux

Le carrossier italien Caselani ressuscite les Citroën 2 CV Fourgonnette et Acadiane

Plus d'articles