Essai - Opel Astra : compacte au firmament

Antonin Moriscot

Sujets relatifs :

, ,
Essai - Opel Astra : compacte au firmament

La nouvelle Opel Astra Hybrid est proposée en deux niveaux de puissance : 180 ou 225 ch.

© Opel Automobile GmbH

La sixième génération d'Opel Astra est la première à ne pas avoir été conçue ni produite sur l'ère GM mais Stellantis. Métamorphosé, le modèle est redevenu une alternative très crédible aux stars du marché. 

L’Astra brille dans la gamme Opel depuis 1991. Présentée fin 2021, la sixième génération de la compacte est désormais disponible dans le réseau. Comme ses cousines les Peugeot 308 et DS 4 – avec laquelle elle est produite en Allemagne, dans l’usine de Rüsselsheim –, la nouvelle Opel Astra est bâtie sur la plateforme EMP2-v3 de l’ex-groupe PSA.

Elle fait donc partie de la liste des modèles dits « multi-énergies ». Motorisés par des blocs essence (110 ou 130 ch) ou diesel (130 ch) mais aussi électrifiés. Proposée en hybride rechargeable (180 et 225 ch), l’Astra sera épaulée par une version 100 % électrique d’ici à l’an prochain.

Sur le plan du style, la métamorphose est impressionnante. Jadis très galbées, les lignes du véhicule ont été dynamisées et se font plus anguleuses. Le capot étiré, la hauteur de caisse abaissée et la largeur augmentée assurent une tout autre stature à la compacte. Clin d’œil à l’Opel Kadett, le montant C du véhicule [situé entre les portes arrières et le coffre, ndlr] prend la forme d’un aileron de requin. Un détail stylistique qui permet au véhicule d’être confondu de profil avec la reine des compactes… la Volkswagen Golf !

Rigueur germanique

Au volant, ce qui frappe immédiatement c’est que cette Opel a son propre tempérament. Une patte très allemande. La direction est directe. La caisse rigide. La suspension ferme. Dotée de sièges ergonomiques certifiés AGR, l’Astra a été pensée pour avaler les kilomètres.

Très lisible, l’instrumentation numérique manque un peu de fantaisie. Dommage car les deux écrans reliés par un cadre noir laqué laissent imaginer un contenu technologique plus travaillé. Bien vu, Opel a conservé des raccourcis physiques permettant d’accéder à la plupart des fonctionnalités du véhicule mais les matériaux employés sur la console centrale sont d’une qualité vraiment trop inégale.

La motorisation Hybrid 180 sied bien au véhicule qui évolue très souvent en zéro émission. Côté tarifs, l’Astra s’affiche entre 23 750 euros et 43 000 euros. Les professionnels bénéficient d’une finition Élégance Business, dont la facture oscille entre 29 400 et 38 800 euros.

Nous vous recommandons

VinFast s’associe à FCA Bank pour ses offres de financements en Europe

VinFast s’associe à FCA Bank pour ses offres de financements en Europe

VinFast vient de signer un accord avec FCA Bank pour développer des services financiers en Europe et notamment en France. Un partenariat essentiellement tourné vers les particuliers, alors que le constructeur s’est rapproché de Lease...

Le Moove Lab by Mobilians Via ID dévoile ses finalistes 2022

Le Moove Lab by Mobilians Via ID dévoile ses finalistes 2022

Stellantis va se développer en Inde avec Citroën et Jeep

Stellantis va se développer en Inde avec Citroën et Jeep

Power Dot lève 150 millions d’euros auprès du fonds Antin Infrastructure Partners

Power Dot lève 150 millions d’euros auprès du fonds Antin Infrastructure Partners

Plus d'articles