Essai - Seat Arona : revu et corrigé !

Antonin Moriscot

Sujets relatifs :

, ,
Essai - Seat Arona : revu et corrigé !

© sessantuno.com / Seat

En moins de trois ans, le SUV citadin Arona a su s'imposer dans la gamme Seat. Ce millésime 2022 gagne une nouvelle face avant et un intérieur profondément revus tout en conservant ses qualités... et quelques défauts. 

Remplaçant indirect du break Ibiza ST dans la gamme Seat depuis 2017, le SUV citadin Arona connaît un joli succès. Près de 350 000 exemplaires ont été commercialisés dans le monde depuis son lancement, dont environ 30 000 en France. L’Arona est d’ailleurs le modèle le plus vendu par Seat dans l’Hexagone, devant la citadine Ibiza dont il dérive, et la compacte Leon. « Le Seat Arona est un pilier essentiel pour Seat. Cette nouvelle version améliorée, au design retravaillé et rajeuni, confère de nouvelles caractéristiques au véhicule », indique Wayne Griffths, le président de Seat et Cupra depuis 2020.

Une fois n’est pas coutume, le restylage du véhicule se remarque : le SUV espagnol arbore désormais deux calandres. Baptisée « Streamline », la première fait dans la sobriété tandis que la seconde « Adventure » renforce visuellement le côté baroudeur de l’engin. Ce qui n’est hélas pas suffisant pour l’autoriser à s’aventurer hors des sentiers battus : l’Arona ne dispose (toujours) pas de transmission intégrale ni d’un système de motricité renforcée comme certains de ses concurrents.

Un SUV « écolo-friendly »

Sous le capot, le Diesel a disparu. La gamme s’articule donc autour des trois-cylindres essence 1.0 l TSI de 95 et 110 ch et du quatre-cylindres 1.5 l TSI de 150 ch. Les chantres des « nouvelles énergies », où ceux disposant d’une station d’avitaillement à proximité de leurs activités, choisiront la version 1.0 l TGI de 90 ch carburant au gaz naturel et dont le surcoût, en version Business, est modéré.

Restylé, l’Arona s’offre davantage de personnalité avec ses antibrouillards ronds centrés (mais perd légèrement en charme avec l’autre face avant) tandis que l’habitacle accueille ses occupants dans un univers désormais bien plus valorisant et à jour technologiquement. Offrant un bon compromis confort/dynamisme, une tenue de route très correcte et se montrant assez volontaire quelles que soient les routes empruntées, ce SUV citadin est à considérer dans les car policies face à une concurrence de conception certes plus moderne, mais aussi bien plus chère.

Technique et finances :
Seat Arona 1.0 l Eco TSI 110 ch BVM 6 Xperience

  • Prix TTC : 25 400 €
  • Cylindrée : 999 cm³ essence
  • Puissance maxi : 110 ch à 5 500 tr/min
  • Couple maxi : 200 Nm à 2 000 tr/min
  • Consommation (cycle mixte) : 5,3 l/100 km
  • Émissions de CO2 (WLTP) : 120 g/km
  • Classe B couleur : vert moyen
  • Poids : 1 216 kg
  • Malus : 0 €
  • TVS : 212 €
  • Carte grise (92) : 287 €
  • Loi de roulage : 30 mois/100 000 km
  • Loyer financier : 320,66 €
  • Loyer global mensuel : 445,82 €
  • PKR.E : 0,23 €
  • TCO après IS : 757,44 €

* Données au 15/12/2021

Nous vous recommandons

Toyota croit fermement au moteur thermique à hydrogène

Toyota croit fermement au moteur thermique à hydrogène

Toyota vient de présenter le SUV Corolla Cross H2, un concept-car reposant sur un moteur thermique alimenté à l’hydrogène. Le constructeur affirme être à 40 % du chemin qui mène à la commercialisation de cette technologie.Toyota...

Mercedes-Benz lance l’EQT, son ludospace 100 % électrique

Mercedes-Benz lance l’EQT, son ludospace 100 % électrique

Volvo compte sur son baby SUV électrique pour atteindre ses objectifs de ventes

Volvo compte sur son baby SUV électrique pour atteindre ses objectifs de ventes

Volvo investit le salon Nautic à Paris

Volvo investit le salon Nautic à Paris

Plus d'articles