Essai - Suzuki S-Cross Hybrid SHVS : mise à niveau !

Thomas Riaud

Sujets relatifs :

, ,

Technique et finances :
Suzuki S-Cross Hybrid SHVS 1.4 l Boosterjet Style Auto AllGrip

Prix : 34 190 €
Moteur : 1 373 cm³ essence
Puissance maxi : 129 ch
Couple maxi : 235 Nm
Consommation : 6,1 l/100 km
Émissions de CO2 (WLTP) : 139 g/km
Classe C, couleur : vert clair
Poids : 1 330 kg
Bonus/Malus : 0 €

Essai - Suzuki S-Cross Hybrid SHVS : mise à niveau !

Le nouveau Suzuki S-Cross est proposé avec une motorisation mild-hybrid 48 volts ou une motorisation hybride auto-rechargeable.

© Suzuki

Pour sortir le SUV S-Cross de l'anonymat, les stylistes de Suzuki ont remodelé la proue et la poupe, mais aussi apporté des améliorations significatives... dont l'adoption d'un 1.4 l Boosterjet mild-hybrid. 

Pour ce S-Cross « cru 2022 », le constructeur japonais Suzuki parle d’un tout nouveau modèle. Un qualificatif un peu usurpé, car le châssis et l’habitacle sont repris de l’ancienne version. Logique, dans la mesure où les stylistes se sont concentrés sur les faces avant et arrière, métamorphosées. Il nous semble donc plus juste de parler d’un profond restylage. Toujours est-il que, sans faire dévisser les têtes sur son passage, le « nouveau » S-Cross a davantage de personnalité, avec des phares à LED à trois points (la signature stylistique des prochaines Suzuki), mais aussi une calandre plus volontaire, tandis que l’arrière gagne en assurance, avec un épaulement plus marqué, tout comme les passages de roue. Bref, le S-Cross fait davantage SUV sur la forme.

Sur le fond, outre une planche de bord remaniée, mieux finie et dotée d’un écran central tactile repensé, il reçoit le bloc 1.4 l Boosterjet de 129 chevaux qui fait déjà le bonheur des Suzuki Swift Sport et Suzuki Vitara. Un bloc secondé par une hybridation légère, à savourer en 4x2 ou 4x4, en boîte manuelle ou automatique.

L'aventure au coin de la rue

Soyons clairs : le S-Cross n’a rien d’un franchisseur. Mais sa transmission intégrale AllGrip à quatre modes (auto/sport/snow et lock), permet d’offrir une certaine capacité d’évasion.

D’ailleurs, pour faire baisser les émissions de CO2, notre S-Cross se décline aussi en simple traction avant, les rejets chutant de 139 g/km à seulement 119 g/km, pour échapper à tout malus. Car l’autre secret du S-Cross reste sa masse contenue à seulement 1 195 kg (1 330 kg en 4X4 avec la BVA), ce qui est tout bénéficie tant pour les consommations, que l’agilité et le plaisir de conduite.

Il est vrai que jamais le 1.4 l Boosterjet ne semble à la peine, notamment si vous le prenez en boîte manuelle, car la boîte robotisée à simple embrayage mise au point par Suzuki, reste trop paresseuse pour monter rapidement les 6 rapports. Quant au prix, il reste compétitif, le S-Cross s’affichant dans une fourchette allant de 27 090 à 34 190 €.

Nous vous recommandons

Citroën fait évoluer sa compacte C4 et la routière C5 X

Citroën fait évoluer sa compacte C4 et la routière C5 X

Le constructeur français annonce des améliorations techniques ou technologiques pour chacun des deux modèles.Les Citroën C4 et Citroën C5 X évoluent. Sans passer par la case restylage ces deux véhicules, commercialisés respectivement...

03/02/2023 | TechnologieMotorisation
Mobilité hydrogène : « Nous basculerons très rapidement dans la massification », selon David Holderbach (Hyvia)

Mobilité hydrogène : « Nous basculerons très rapidement dans la massification », selon David Holderbach (Hyvia)

Essai - Peugeot 408 : modèle de (re)conquête

Vidéo

Essai - Peugeot 408 : modèle de (re)conquête

Rétromobile : Renault fête le 30e anniversaire de la Twingo

Reportage

Rétromobile : Renault fête le 30e anniversaire de la Twingo

Plus d'articles