Essai - Suzuki Vitara : le même… en mieux

Sujets relatifs :

, ,
Essai - Suzuki Vitara : le même… en mieux

Essai - Suzuki Vitara : le même… en mieux

Commercialisée depuis 2014, la quatrième génération de Vitara a discrètement fait évoluer son style en fin d’année. Un restylage qui s’accompagne d’une sérieuse mise à jour technologique et d’une offre mécanique renouvelée.

Apparu pour la première fois sur le marché en 1988, le Suzuki Vitara a lancé la mode des SUV citadins. Trente ans plus tard et face à une concurrence toujours plus nombreuse (Renault Captur, DS3 Crossback, Volkswagen T-Cross, …), le japonais s’est offert un très léger lifting.

La proue se dote de barrettes verticales chromées tandis que les optiques arrière désormais colorées de rouge intègrent une signature lumineuse à LEDS. En contrepartie, le feu de recul migre sur le bas de caisse, ce qui le rend moins visible.

De nouveaux coloris et des jantes inédites sont également de la partie. À l’intérieur, des plastiques moussés viennent désormais habiller davantage d’éléments, rehaussant ainsi la qualité perçue.

Essence obligatoire

Suzuki a profité de ce restylage pour mettre à jour son Vitara en termes de technologies embarquées et d’aides à la conduite. Le SUV japonais ajoute ainsi au bloc d’instrumentation un écran LCD couleur affichant les panneaux de signalisation rencontrés au bord de la route ou encore le mode de conduite sélectionné (Sport, Neige, 4x4) sur les versions équipées de la transmission intégrale Allgrip. Le véhicule s’enrichit aussi de l’alerte de franchissement de ligne, d’un système d’aide à la correction de trajectoire et d’un régulateur de vitesse adaptatif.

>> À LIRE AUSSI : [Vidéo] Essai - Suzuki Jimny : délicieusement rustique

Qu’on se le dise : le Suzuki Vitara restylé fait l’impasse sur le diesel. Tout comme les autres modèles Suzuki d’ailleurs. Le constructeur ayant décidé de ne plus proposer ce type de motorisation sur ses véhicules. Un inédit moteur trois cylindres 1.0 Boosterjet 100 ch intègre le catalogue. Il vient remplacer avantageusement l’ancien quatre cylindres 1.6 VVT 120 ch qui, dénué de turbo, était rapidement étouffé en charge.

À ses côtés officie le bloc quatre cylindres 1.4l Boosterjet 140 chevaux, jadis réservé à la finition S. Doté d’un couple élevé disponible assez tôt, il brille par sa polyvalence et séduira tous les types de conducteurs. Généreusement équipé, bien motorisé, plaisant au quotidien, le Suzuki Vitara a également le mérite d’être proposé à des tarifs contenus. Sa gamme débutant à 18 390 euros.

Nous vous recommandons

Essai - Kia EV6 : la claque électrique

Vidéo

Essai - Kia EV6 : la claque électrique

Le constructeur coréen vient de dévoiler son tout premier modèle 100 % électrique conçu sur sa nouvelle plateforme E-GMP dédiée aux VE : le EV6. Deux lettres, un chiffre qui préfigure l’entrée de la marque dans une nouvelle ère,...

02/12/2021 | KiaSUV
Opel dévoile la nouvelle Astra Sports Tourer

Opel dévoile la nouvelle Astra Sports Tourer

Essai - Ford Puma Flexifuel : économies écologiques

Essai - Ford Puma Flexifuel : économies écologiques

Mercedes-Benz lance la commercialisation de l'EQB

Mercedes-Benz lance la commercialisation de l'EQB

Plus d'articles