Euro NCAP : Dacia saqué, Skoda et Volkswagen approuvés

Clotilde Gaillard

Sujets relatifs :

, ,
Euro NCAP : Dacia saqué, Skoda et Volkswagen approuvés

Euro NCAP : Dacia saqué, Skoda et Volkswagen approuvés

L’organisme européen chargé de juger la sécurité des derniers modèles de voitures vient de publier les conclusions de sa dernière série de tests en date. Si le Škoda Enyaq iV et le Volkswagen ID.4 reçoivent chacun la note maximale de cinq étoiles, le Dacia Sandero Stepway et sa version berline, Logan, se voient affublés de seulement deux étoiles.

Premier véhicule entièrement électrique de Škoda, l’Enyaq iV se base sur la même plate-forme MEB que celle utilisée par le groupe Volkswagen pour la nouvelle ID.4 et l’ID.3 – testée par Euro NCAP l’année dernière. Compte tenu de leur proximité structurelle, les deux SUV affichent des performances comparables. Dotés, notamment, d’airbags frontaux, rideaux et centraux de série, les deux véhicules obtiennent ainsi un score de plus de 90 % pour la protection des occupants adultes. Des notes élevées en matière de protection des enfants occupants (89 % pour chacun des deux) rassureront, quant à elles, les potentiels acheteurs familiaux de l’ID.4 et de l’Enyaq iV, qui remplissent donc pleinement leur rôle de modèles phares pour ce type de clientèle.

L’Enyaq iV prend d’ailleurs l’avantage sur son cousin technique dans le domaine de la protection des adultes avec 94 % d’efficacité. Il dépasse ainsi d’un point le Cupra Formentor, précédente référence. Sur le plan de la protection des enfants, il établit un taux ex-aequo avec celui de la Polestar 2 (89 %) et obtient même le résultat indétrônable de 24/24 au crash test basé sur les enfants âgés de 6 et 10 ans. Son seul raté réside dans l’absence de fixation Isofix/I-Size au centre de la banquette arrière. Outre une protection des usagers vulnérables de la route et une assistance en matière de sécurité des plus honorables, le SUV 100 % électrique de Volkswagen prend une longueur d’avance sur son concurrent tchèque puisque l’Allemand intègre à son bord l’avertissement de danger local comme équipement standard.

Dangereuses Dacia ?

À l’extrême opposé du spectre d’évolution de l’Euro NCAP, on retrouve les Dacia Sandero Stepway et Logan. Fidèles à la politique « sans superflu » du constructeur low-cost, ces modèles enregistrent des résultats plutôt corrects en cas de collision avec une note de 70/100 si les occupants sont adultes, et de 72/100 pour les enfants. Cependant, si l’absorption des chocs avec piétons par le capot est correcte, celle au niveau de la calandre et des montants de pare-brise n’apparaît pas au niveau puisqu’elle provoquerait des blessures au bassin. Malgré ces défauts avérés, si les voitures de Dacia n’ont pas été couronnées des quatre étoiles qu’elles auraient pu décrocher, c’est à cause d’un système de freinage d’urgence autonome jugé trop basique car ne réagissant qu’aux autres véhicules et non aux piétons et aux cyclistes.

La décision de Dacia de ne pas proposer de caméras détectant d’autres usagers de la route « est clairement en décalage avec le marché et décevante ». Ainsi, « une note de deux étoiles montre peu d’ambition, même pour un produit à bas prix » tranche Michiel van Ratingen, secrétaire général d’Euro NCAP. De là à dire que les Dacia sont dangereuses, c’est un peu excessif. Cette note sévère s’explique surtout par le durcissement des critères d’évaluation de l’organisme, qui accorde désormais beaucoup d’importance à la sécurité active, technologies de pointe dont les Dacia sont dépourvues pour rester abordables.

À noter que cette session s’est accompagnée de tests supplémentaires effectués sur le Cupra Formentor e-Hybrid. Ceux-ci ont démontré qu’il fonctionne au même niveau cinq étoiles que ses coéquipiers à moteur à combustion, évalués plus tôt cette année.

Nous vous recommandons

Jean-Dominique Senard : « Renault est en train de rebondir sous la houlette de Luca de Meo malgré un contexte difficile »

Jean-Dominique Senard : « Renault est en train de rebondir sous la houlette de Luca de Meo malgré un contexte difficile »

Dans le cadre du plan Renaulution, le projet Refactory s’inscrit au cœur de la stratégie de développement industriel et durable engagée par le groupe. Celui-ci a pour vocation d’être déployé plus largement en Europe, comme au sein...

1 000 km en Hyundai Nexo : l'hydrogène plus fort que le gazole ?

Événement

1 000 km en Hyundai Nexo : l'hydrogène plus fort que le gazole ?

Ionity inaugure sa 83e station de recharge en France

Ionity inaugure sa 83e station de recharge en France

Shell et Nio signent un accord de partenariat très ambitieux

Shell et Nio signent un accord de partenariat très ambitieux

Plus d'articles