Euro NCAP : les Honda HR-V et DS 4 s’ornent de quatre étoiles

Euro NCAP : les Honda HR-V et DS 4 s’ornent de quatre étoiles

© Euro NCAP

L’organisme indépendant d’évaluation de la sécurité automobile présente sa deuxième série de crash-tests des nouveautés automobiles pour 2022. La compacte premium française, DS 4, obtient ainsi la note honorable de quatre étoiles. Tout comme le Honda HR-V, SUV urbain hybride de troisième génération.

On n’en attendait pas moins de ces deux modèles, l’un tricolore l’autre japonais, propulsés sur le marché en 2021. Bien que ne boxant pas dans les mêmes catégories – compacte pour la DS 4 et SUV pour le Honda HR-V –, les deux véhicules parviennent à satisfaire les attentes en matière de sécurité de l’organisme européen indépendant Euro NCAP.

Pour le Honda HR-V, rival attendu des Renault Captur, Ford Puma et Volkswagen T-Cross, c’est la polyvalence de ses performances qui lui vaut quatre étoiles à la notation. Le petit SUV nippon affiche ainsi de bons résultats concernant la protection des adultes (82 %) et « un habitacle resté stable lors du test de déport frontal » induisant « une bonne protection des genoux et des fémurs du conducteur et du passager », précise l’Euro NCAP. Néanmoins, « dans le test de barrière rigide pleine largeur, la protection de la poitrine du mannequin passager arrière a été jugée marginale, sur la base de mesures de compression », explique l’organisme pour justifier pourquoi le véhicule de Honda n’a pas décroché la note maximale. De même, « le HR-V n'a pas de contre-mesure, comme un coussin gonflable central, pour atténuer les blessures d'un occupant à l'autre lors des impacts », déplore l’Euro NCAP.

De son côté, la nouvelle DS 4 rate de peu les cinq étoiles, qu’obtient toutefois sa mouture dotée du « Safety Pack Plus » en option. Sur sa version de série et affublée d’un quatre étoiles, elle réalise quand même de belles prestations sur la protection des adultes et des enfants, à respectivement 85 et 86 %. « Équipée d'un solide équipement de protection contre les collisions, notamment un capot actif pour la protection des piétons et un nouvel airbag central situé entre le conducteur et le passager avant », la DS 4 pâtit de ses aides à la conduite évaluées à un taux d’appréciation de seulement 65 %. En cause : le système de freinage d’urgence qui n'a que légèrement bien fonctionné dans les tests de réaction aux autres véhicules.

Nous vous recommandons

Essai - Audi A8 : grand huit !

Essai - Audi A8 : grand huit !

C'est un fait : l'Audi A8 est une grande voiture. Et pas seulement par la taille. Techniquement, elle est une véritable vitrine pour le constructeur allemand qui la décline, à l'occasion de son restylage, en hybride rechargeable 60...

24/05/2022 | AudiHybride rechargeable
Essai - Hyundai Ioniq 5 : électron libre !

Essai - Hyundai Ioniq 5 : électron libre !

Essai - Seat Ibiza : nouvelle jeunesse !

Essai - Seat Ibiza : nouvelle jeunesse !

Essai - DS Automobiles DS 4 : premium à la française

Vidéo

Essai - DS Automobiles DS 4 : premium à la française

Plus d'articles