Europcar ne cache pas son inquiétude pour 2022

Alexandre Guillet

Mis à jour le à

Sujets relatifs :

, ,
Soyez le premier à réagir

Soyez le premier à réagir

Europcar ne cache pas son inquiétude pour 2022

Si Europcar Mobility Group vient de réviser à la hausse ses prévisions financières pour 2021, les perspectives de reprise robuste en 2022 sont clairement contrariées par la pénurie des composants électroniques qui parasite la livraison des voitures.

Comme lors de la publication des résultats du troisième trimestre 2021, la direction d’Europcar affirme que le groupe bénéficie actuellement d'un environnement de pricing positif à court terme. Par conséquent, après un mois d'octobre supérieur aux attentes, le groupe actualise ses ambitions en terme d’Ebitda corporate pour l'exercice 2021 : « Un Ebitda corporate pré-IFRS16 supérieur à 170 millions d’euros (contre "supérieur à 150 millions d’euros" dans la précédente communication du 28 octobre 2021, et comparé à - 276 millions d’euros en 2020 et 278 millions d’euros en 2019), qui se traduit par une amélioration proportionnelle de la dette corporate dans une nouvelle fourchette de 230 à 280 millions d’euros (contre précédemment une fourchette de 250 à 300 millions d’euros) ».

Cependant, le groupe ne juge pas la situation très engageante et si l’effet prix devrait rester positif, les volumes seront de facto limités par la pénurie continue de l’offre de flotte : « Nous anticipons une augmentation du coût unitaire de la flotte et de la consommation de trésorerie, compte tenu de la recherche de sources alternatives de véhicules ».

Si la direction du groupe reste confiante à long terme, notamment grâce au programme Reboot et au plan de transformation Connect, elle place un warning sur 2022 : « Le groupe s'attend toujours à quelques vents contraires en 2022 par rapport à sa trajectoire de reprise initiale ».

Nous vous recommandons

Toyota veut réduire de 100 % ses émissions carbone en Europe d’ici 2035

Toyota veut réduire de 100 % ses émissions carbone en Europe d’ici 2035

Toyota Motor Europe vient de présenter sa stratégie globale jusqu’en 2035 dans le cadre du Kenshiki Forum. Un engagement vers la neutralité carbone qui passera par le développement des véhicules zéro émissions, qu’ils soient à...

02/12/2021 | FleetToyota
Une nouvelle batterie sur DS 9 E-Tense 250

Une nouvelle batterie sur DS 9 E-Tense 250

Les véhicules hybrides rechargeables apprivoisent les ZFE

Les véhicules hybrides rechargeables apprivoisent les ZFE

#CONNECTfleet : les meilleurs moments de la première journée en photos

Diaporama

#CONNECTfleet : les meilleurs moments de la première journée en photos

Plus d'articles