Eurorepar Car Service fidélise ses troupes à Equip Auto

Eurorepar Car Service fidélise ses troupes à Equip Auto

Eurorepar Car Service accueille ses adhérents au salon Equip Auto 2022.

© Auto Infos

Eurorepar Car Service fédère ses réparateurs sur son stand du salon Equip Auto autour d’animations festives et de mises en avant de ses nombreux services. Une panoplie qui fait de ces réparateurs indépendants des agents multimarques. 

Les réparateurs Eurorepar Car Service n’aiment pas être comparés à des agents. Fiers de leur indépendance de chef d’entreprise, ils ne veulent pas être sous la coupe d’un constructeur. Pourtant, le développement de l’enseigne du groupe Stellantis leur apporte peu à peu un niveau proche de celui d’un agent. Tous n’ont pas la structure d’un agent mais les services déployés par la tête de réseau visent à tirer vers le haut chaque entreprise. « Les MRA sont toujours présents malgré les multiples contraintes et notre rôle consiste à les accompagner pour qu’ils s’adaptent aujourd’hui à deux des évolutions majeures de l’après-vente : l’électrification et l’arrivée des véhicules connectés », explique Sébastien Migot, responsable du réseau Eurorepar Car Service pour la France. Des évolutions qui arrivent progressivement dans les ateliers indépendants et pour lesquelles l’enseigne offre des solutions.

Passthru et Gateways

Les solutions de formation existent déjà depuis plusieurs années pour traiter les véhicules électriques et électrifiés. Habilitation et équipements sont proposés par de nombreuses enseignes, dont Eurorepar. Les opérations d’entretien courant peuvent donc être effectuées sans trop de problèmes. L’un de sujets qui inquiète davantage les réparateurs indépendants concerne plutôt l’accès à certaines fonctions du véhicule. Les barrières de sécurité informatiques (Gateways) nécessitent autorisations et procédures particulières. Autre phénomène récent, la nécessité de recoder certains éléments après leur remplacement. Des évolutions technologiques qui concernent toutes les marques et donc tous les ateliers à plus ou moins brève échéance. Équipementiers et fabricants d’outils de diagnostic proposent des solutions, à l’image d’Actia, référencé chez Eurorepar pour ses appareils de diagnostic Multidiag. Ces solutions doivent permettre aux ateliers d’accueillir des véhicules très récents sans recourir à l’aide extérieure d’un concessionnaire. Cependant, l’enseigne ne s’arrête pas aux aspects techniques et encourage ses adhérents à développer des services complémentaires.

Développer la location, le VO et les flottes

L’évolution de la mobilité concerne aussi Eurorepar Car Service, avec la mise en place d’une offre de location courte durée portée par Free2Move. Une application permet de dématérialiser toutes les formalités et de faciliter la location. « Certains adhérents sont frileux de déployer la location mais lorsqu’ils testent l’application, ils sont convaincus par sa facilité d’utilisation et sa rapidité », poursuit Sébastien Migot. L’enseigne réfléchit également sur des solutions de mobilité plus légères mais n’en dit pas davantage pour le moment. En revanche, Eurorepar Car Service souhaite se développer auprès des flottes moyennes, grâce aux accords-cadres passés par la tête de réseau. « Nous avons une carte à jouer auprès de certaines flottes grâce à notre maillage et nos prestations », souligne-t-il. Une proximité qui fait la force de ces ateliers et qui pousse également l’enseigne à construire une offre autour du véhicule d’occasion. Si le sujet est ancien chez Eurorepar Car Service, la solution n’est pas simple. « Nous avons des solutions dans le groupe Stellantis mais nous devons trouver le moyen d’en faire profiter nos adhérents de manière efficace », ajoute Sébastien Migot. Déployer Spoticar au sein d’Eurorepar Car Service ne serait donc pas pertinent, mais le partage de certains outils pourrait se révéler plus efficace. Des nouveautés devraient donc arriver prochainement pour structurer une offre complète pour l’adhérent et le client final.

Nous vous recommandons

Voiture de l’Année 2023 : Peugeot et Renault restent en lice

Voiture de l’Année 2023 : Peugeot et Renault restent en lice

Les organisateurs du Prix de la Voiture de l’Année (Car of the year) ont dévoilé la liste des sept finalistes 2023. Peugeot, avec la 408, et Renault, avec le SUV Austral, peuvent toujours prétendre à la distinction suprême.Les...

Abonnement automobile : Citroën devient la première marque de Stellantis à se lancer

Abonnement automobile : Citroën devient la première marque de Stellantis à se lancer

Jaguar Land Rover se renforce pour accompagner sa mutation digitale

Jaguar Land Rover se renforce pour accompagner sa mutation digitale

Renault accélère la décarbonation de ses usines françaises avec Voltalia, Engie et Dalkia

Renault accélère la décarbonation de ses usines françaises avec Voltalia, Engie et Dalkia

Plus d'articles