(Exclu) Stellantis préparerait une réorganisation d'envergure de sa filiale française

Christophe CARIGNANO

Mis à jour le à

Sujets relatifs :

, ,
(Exclu) Stellantis préparerait une réorganisation d'envergure de sa filiale française

La filiale française de Stellantis préparerait une réorganisation à partir de la fin de l'année 2022.

D'après des informations recueillies par Auto Infos, la filiale Stellantis France préparerait une importante réorganisation à partir de la fin de l'année 2022. À la clé : la mobilité d'au moins 150 emplois dans un premier temps et la réorganisation des forces en lien avec la prochaine organisation des réseaux des différentes marques du groupe.

Annoncée la semaine dernière aux syndicats de l'entreprise, la réorganisation de la filiale Stellantis France devrait débuter à partir de décembre 2022 et se terminer en juin 2023. Cette réorganisation est importante puisqu'elle concerne l'ensemble des sociétés PSA Automobiles, FCA France et Opel France qui pilotent les marques du constructeur. Rappelons que la filiale française emploie aujourd'hui 1 000 personnes au niveau de ses composantes commerciales et animation.

Une réduction massive des postes au niveau « terrain »

À l'origine de cette réorganisation de la filiale française du constructeur : la volonté de mutualiser au mieux l'animation « terrain » dans les réseaux en lien avec l'évolution des réseaux de marque et la mise en place des nouveaux contrats d'agents sans oublier la prise en compte du digital et de l'électrique.

Sept directions régionales à terme

À terme, à l'issue de cette réorganisation, il n'y aurait plus que sept directions régionales dont cinq dédiées aux marques Fiat et Abarth, Peugeot, Citroën, Jeep et Opel avec des zones managers multimarques. Et deux directions régionales premium pour Alfa Romeo et DS Automobiles. La réorganisation concerne à la fois le véhicule neuf et le VO mais aussi la structure BtoB. Au total, cela reviendrait à remplacer environ 90 postes entre les zones managers et le personnel encadrant. D'autres évolutions ou mobilités de postes seraient prévues au niveau des marques (environ 20 personnes).

Réorganisation de l'après-vente et d'Eurorepar Car Service

Au niveau de l'après-vente, une réduction importante est envisagée pour les zones managers services qui n'animeraient plus les petits et les moyens agents. De la même manière, une réduction des effectifs concernerait le réseau des indépendants Eurorepar Car Service via notamment une diminution du périmètre des missions marketing. À noter aussi l'intégration attendue des pièces de rechange des marques FCA à Distrigo.

Création d'une nouvelle structure pour piloter la logistique

La création d'une nouvelle entité dédiée à la logistique et à l'optimisation des stocks serait envisagée. Cette structure serait au cœur de chaque marque et interviendrait de manière transversale.

Nous vous recommandons

Abonnement automobile : Citroën devient la première marque de Stellantis à se lancer

Abonnement automobile : Citroën devient la première marque de Stellantis à se lancer

Nouvelle manière de « consommer de la mobilité », l'abonnement automobile débarque parmi les offres du constructeur français Citroën. Une proposition à laquelle sont éligibles trois modèles de la gamme avec une variété...

Volkswagen domine le marché de l'électrique en Europe au mois d'octobre

Volkswagen domine le marché de l'électrique en Europe au mois d'octobre

Nissan réaffirme ses liens avec son réseau de distribution en France

Nissan réaffirme ses liens avec son réseau de distribution en France

TotalEnergies et Air Liquide s’associent sur l’hydrogène

TotalEnergies et Air Liquide s’associent sur l’hydrogène

Plus d'articles