Faurecia a réduit ses pertes en 2021 et Forvia se projette sur 2022

Alexandre Guillet

Mis à jour le à

Sujets relatifs :

, ,
Soyez le premier à réagir

Soyez le premier à réagir

Faurecia a réduit ses pertes en 2021 et Forvia se projette sur 2022

Malgré de petites pertes en 2021, Patrick Koller est ambitieux pour Faurecia en 2022, le nouvel ensemble Forvia (Faurecia + Hella soit le 7ème équipementier mondial) devenant le principal centre d'attention.

© Faurecia

Faurecia a publié des résultats financiers en demi-teinte au titre de l’exercice 2021, avec un chiffre d’affaires de 15,6 milliards d’euros (+8,1%) et une perte nette de 79 millions d'euros, contre 379 millions d'euros en 2020. La guidance 2022 est encore conditionnée par la pénurie de composants électroniques.

Le chiffre d’affaires 2021 de Faurecia s’est établi à 15,6 milliards d'euros (+8,1% par rapport à 2020 et même +8,8% à périmètre et taux de change constants), soit une surperformance vis-à-vis du marché automobile mondial (production mondiale en hausse de 3,8%). Le résultat opérationnel atteint 862 millions d'euros, contre 418 millions d'euros en 2020, faisant ressortir une marge opérationnelle de 5,5%, en hausse de 2,6 points de pourcentage. Faurecia déplore une perte nette de 79 millions d'euros, contre 379 millions d'euros un an auparavant.

Par grands pôles métiers, l’activité Seating représente 39% des ventes de Faurecia (marge opérationnelle de 4,7%), l’activité Interiors 30% (marge opérationnelle de 4,1%), l’activité Clean Mobilité 26% (marge opérationnelle de 9,5%), et Clarion Electronics 5% (marge opérationnelle négative, à -0,2%).

L’Europe représente toujours 45% des ventes, devant l’Amérique du Nord (24%), l’Asie (27% avec une forte croissance en Chine, de 17,7%), et le reste du monde (4%, majoritairement en Amérique du Sud).

Des conditions de marché difficiles

« 2021 a été une année sans précédent pour Faurecia. Premièrement, la distribution réussie des actions détenues par PSA - Stellantis a considérablement augmenté notre flottant, élargi notre actionnariat international et amélioré la liquidité des actions. Deuxièmement, nous avons lancé l'acquisition d'une participation majoritaire dans Hella, un investissement stratégique et transformant qui a été conclu avec succès en cinq mois », se réjouit Patrick Koller, directeur général de Faurecia, avant d’ajouter : « Sur l'ensemble de l'année, nous avons de nouveau enregistré une forte surperformance des ventes. Tout ceci a été réalisé en dépit de la pénurie aiguë de semi-conducteurs, de la volatilité sans précédent de la production des constructeurs automobiles avec des arrêts et redémarrages généralisés et des difficultés opérationnelles liées au lancement d’un programme en Amérique du Nord ». Ce dernier problème (programme de l’activité Seating au Michigan) a coûté quelque 100 millions d’euros au groupe, tandis que l’impact négatif des matières premières est estimé à 70 millions d’euros et celui de la pénurie de composants électroniques à 40 millions d’euros.

Double guidance Faurecia et nouvel ensemble Forvia

Pour sa guidance 2022, dans l'hypothèse d'une reprise de la production automobile mondiale qui atteindrait 78,7 millions de véhicules, Faurecia, dans son périmètre d’avant Hella, avance les prévisions suivantes : ventes comprises entre 17,5 et 18 milliards d’euros, marge opérationnelle comprise entre 6% et 7% (avec un second semestre proche des niveaux pré-Covid), et un cash-flow net d'environ 500 millions d'euros (avant éléments liés à l'acquisition de Hella).

« Notre défi le plus enthousiasmant en 2022 sera l’opportunité majeure de combiner nos opérations et nos équipes avec Hella, afin de créer un groupe puissant, qui représente bien plus que la somme des deux sociétés prises individuellement. Forvia est maintenant en très bonne voie pour réaliser ses ambitions », lance aussi Patrick Koller, en précisant que les objectifs du nouvel ensemble Forvia seront présentés le 28 avril 2022, lors de la présentation des résultats du premier trimestre de 2022.

Nous vous recommandons

 La division Automotive Aftermarket de Schaeffler se dote d'un nouveau siège

La division Automotive Aftermarket de Schaeffler se dote d'un nouveau siège

L'équipementier vient d'inaugurer le nouveau siège de sa division Automotive Aftermarket situé à Francfort, en Allemagne.En charge de l'activité globale des pièces de rechange de Schaeffler, la division Automotive Aftermarket...

12/08/2022 | Schaeffler
Reparcar enrichit son catalogue de pièces reconditionnées

Reparcar enrichit son catalogue de pièces reconditionnées

BorgWarner s'empare de Rhombus Energy Solutions

BorgWarner s'empare de Rhombus Energy Solutions

Schaeffler affiche un chiffre d'affaires en hausse au premier semestre

Schaeffler affiche un chiffre d'affaires en hausse au premier semestre

Plus d'articles