Faurecia ouvre un « think tank » pour inventer les sièges du futur

Mohamed AREDJAL

Sujets relatifs :

Faurecia ouvre un « think tank » pour inventer les sièges du futur

Faurecia ouvre un « think tank » pour inventer les sièges du futur

Faurecia s’interroge sur l’avenir du siège automobile.

L’équipementier français a lancé le 25 juin dWorks, un « think tank » (ou laboratoire d’idées) dans le domaine de la R&D des systèmes de sièges.

Située à Munich, cette équipe réunira designers, ingénieurs et spécialistes marketing dont objectif est d’aider les constructeurs européens à inventer les banquettes qui équiperont les véhicules de demain.

Le groupe a d’ailleurs choisi de s’installer en Bavière en raison de sa localisation au carrefour de l’Europe et de la proximité de plusieurs grands constructeurs allemands.

« L’idée, à travers dWorks, est de disposer d’une équipe dédiée à même d’interagir avec le très riche et dynamique écosystème des universités, instituts, entreprises technologiques et start-ups des environs de Munich pour développer les concepts de sièges que nous mettrons en œuvre à horizon cinq ou dix ans », a déclaré Olaf Biedermann, directeur innovation Europe de Faurecia Sièges d’automobile.

L’équipe dWorks, tout en s’intéressant aux structures et mécanismes qui entrent dans la conception d’un siège, mettra également l’accent sur des études de marché stratégiques qui serviront de base aux futurs projets.

Faurecia précise que son « think tank » ouvrira ses portes aux intervenants extérieurs, dans le cadre de rencontres et d’ateliers clients.

« Nous voulons aider les constructeurs à commercialiser leurs concepts et leur proposer des innovations auxquelles ils n’ont jamais pensé », ajoute Robert Fitzpatrick, responsable innovation avancée de Faurecia Sièges d’automobile et membre du cercle de réflexion.

La création de dWorks s’inscrit dans la stratégie de R&D de l’équipementier qui a lancé ces dernières années plusieurs « think tank » : WestWorks à Holland (Etats-Unis) en 2006, EastWorks à Shanghai (Chine) en 2011 et xWorks à Palo Alto (Etats-Unis).

Ce dernier centre collabore activement avec les start-ups technologiques de la Silicon Valley partenaires de Faurecia.

Spécialisées dans l’innovation ouverte, l’analyse des tendances et études de marché à l’échelle mondiale, les équipes d’xWorks apportent leur support aux neuf centres de R&D de Faurecia Sièges d’automobile répartis entre l’Amérique du Nord et du Sud, l’Europe et l’Asie.

Nous vous recommandons

Journée de la filière auto : Bruno Le Maire invite la filière à jouer collectif

Journée de la filière auto : Bruno Le Maire invite la filière à jouer collectif

S’il n’y a eu aucune annonce officielle de Bruno Le Maire à l’occasion de la Journée de la filière auto, signe que le temps présidentiel s’impose, le ministre de l’Economie et des finances a néanmoins appelé la filière à...

27/10/2021 | FleetAftermarket
Bosch prône l’harmonie dans le développement des logiciels automobiles

Bosch prône l’harmonie dans le développement des logiciels automobiles

Le CTA, un an déjà !

Le CTA, un an déjà !

La Banque des Territoires entre au capital d’idgarages.com

Internet

La Banque des Territoires entre au capital d’idgarages.com

Plus d'articles