Feu Vert revoit ses conditions d'adhésion

Saïda DJERRADA
Feu Vert revoit ses conditions d'adhésion

Feu Vert revoit ses conditions d'adhésion

L’enseigne de centres-autos vient de modifier ses conditions d’entrée et permet aux entrepreneurs d’accéder plus facilement à l’ouverture d’un point de service.

Feu Vert modifie ses droits d’entrée à la baisse. À l’occasion de Franchise Expo, l’enseigne de centres-autos annonce la modification de ses conditions d’adhésion. Jusqu’alors, les candidats à l’ouverture d’un point de service devaient débourser 25 000 euros de droit d’entrée ainsi que 17 000 euros pour accéder aux outils informatiques de l’enseigne. Désormais, les entrepreneurs doivent seulement s’acquitter d’un droit d’entrée de 20 000 euros, et le droit d’entrée informatique est offert pour l’ouverture d’un centre Feu Vert classique.

« Nous avons abaissé cet investissement de 22 000 euros pour leur permettre d’utiliser cette somme dans leur centre autrement » commente Stéphane Gouin, directeur réseau franchise de Feu Vert. L’enseigne, qui compte 354 points de service sur le territoire national, est développée en propre et en franchise (165 établissements). Parmi ces centres, 39 sont déployés sous le concept Feu Vert Services, établissements de proximité tournés vers l’entretien rapide.

« Ce sont généralement des chefs d’atelier et des techniciens souhaitant se lancer dans entrepreneuriat qui s’établissent sous le concept Feu Vert Services », précise Stéphane Gouin. Ces derniers bénéficient également de conditions d’entrée revues à la baisse puisque le droit d’accès à Feu Vert Services s’établit désormais à 15 000 euros, et le droit d’entrée informatique est offert.

Nous vous recommandons

Eléphant bleu soigne son savon

Eléphant bleu soigne son savon

La célèbre enseigne de lavage, principalement au service du grand public revendique l’utilisation de savons biodégradables conçus pour ses équipements et dans le strict respect de ses prestations de lavage...

À l’Autorité de la concurrence d'examiner le rachat par Michelin d’Allopneus

Internet

À l’Autorité de la concurrence d'examiner le rachat par Michelin d’Allopneus

Rétromobile revient du 2 au 6 février 2022

Rétromobile revient du 2 au 6 février 2022

L’ « indemnité inflation » aidera-t-elle vraiment à supporter la hausse du carburant ?

L’ « indemnité inflation » aidera-t-elle vraiment à supporter la hausse du carburant ?

Plus d'articles