Feu Vert veut marquer en 2016

Frédéric MARTY

Sujets relatifs :

Feu Vert veut marquer en 2016

Feu Vert veut marquer en 2016

L’enseigne surfe sur de bons résultats en 2015 et s’adjoint les services de Pierre Ménès pour profiter d’une année 2016 riche en événements footballistiques.

Feu Vert va bien selon son président Bernard Perreau. Le chiffre d’affaires de l’enseigne aurait progressé de 3,6 % pour atteindre 540 millions d’euros en France (succursales et franchisés). Sur ce total, 45 % sont générés par l’atelier, « avec une évolution intéressante en valeur, en raison de la technicité supérieure des opérations que nous pratiquons aujourd’hui », précise Bernard Perreau. « Notre chiffre d’affaires progresse plus que le marché, ce qui signifie que nous avons gagné des parts de marché », ajoute-t-il.

Le président se félicite également du résultat enregistré en matière de satisfaction client, avec une note supérieure à 4 sur 5. La stratégie digitale mise en place en 2015 commence également à porter ses fruits, avec un chiffre d’affaires de 10 millions d’euros généré par le portail Feu Vert. « Le nombre de visiteurs a augmenté de 23 % et nous entrons dans le 1 % des plus grands sites web en France en matière de e-commerce », poursuit-il.

Prendre en charge le client

Aujourd’hui, l’enseigne poursuit son développement digital pour prendre en charge le client dès le premier contact. « Nous voulons partir de nos publicités ou de notre site internet pour aller jusqu’à la prise en charge physique. Nous développons donc un nouveau concept architectural pour améliorer cette prise en charge sur le lieu de vente », explique le président de Feu Vert. L’aspect quelque peu vieillissant de l’enseigne va donc laisser place à un style plus moderne, dans lequel la technologie devrait prendre une place importante. « Les vendeurs reçoivent en ce moment leurs tablettes », confie-t-il.

D’autres nouveautés devraient arriver en cours d’année, comme le service à domicile. Orientés en priorité vers la clientèle professionnelle, ces véhicules utilitaires équipés proposeront dans un premier temps des services autour du pneumatique. L’enseigne travaille également sur l’entretien préventif, avec pour objectif un CRM personnalisé.

Pour soutenir cette prise en charge globale du client, l’enseigne profite d’une notoriété importante, qu’elle va renforcer en 2016 grâce à un partenariat avec le chroniqueur sportif et spécialiste du football Pierre Ménès. Une association d’image prévue au cours d’une année riche en événements liés au ballon rond.

Nous vous recommandons

Stellantis et Samsung SDI vont investir 2,3 milliards d'euros dans une usine de batteries aux États-Unis

Stellantis et Samsung SDI vont investir 2,3 milliards d'euros dans une usine de batteries aux États-Unis

Stellantis et Samsung SDI vont investir plus de 2,3 milliards d'euros dans une coentreprise pour la construction d'une usine de production de batteries pour véhicules électriques à Kokomo dans l’Indiana,aux États-Unis. Cette annonce...

Autopromotec attend plus de 1 300 exposants

Autopromotec attend plus de 1 300 exposants

Drive to Zero : les professionnels de la mobilité décarbonée ont rendez-vous au Grand Palais Éphémère les 6, 7 et 8 avril 2023

Drive to Zero : les professionnels de la mobilité décarbonée ont rendez-vous au Grand Palais Éphémère les 6, 7 et 8 avril 2023

#CONNECT distribution 2022 : rendez-vous à La Baule les 8 et 9 novembre 2022

#CONNECT distribution 2022 : rendez-vous à La Baule les 8 et 9 novembre 2022

Plus d'articles