Fidcar accompagne les garagistes pour gérer leur e-réputation

Saïda DJERRADA

Sujets relatifs :

, ,
Fidcar accompagne les garagistes pour gérer leur e-réputation

Fidcar accompagne les garagistes pour gérer leur e-réputation

La jeune pousse, lancée il y a tout juste dix-huit mois, entend accompagner les acteurs de la mobilité dans la gestion de leur e-réputation. Fidcar propose deux formules destinées in fine à accroître le trafic en atelier.

Les ateliers comme les autres professionnels sont de plus en plus tributaires des échanges de données en ligne, notamment les avis et commentaires de leur clientèle. C’est pourquoi ces dernières années, des jeunes pousses telle que Fidcar – à l’instar de GarageScore – se proposent d’accompagner les ateliers dans la gestion de leur e-réputation d’une part et de se servir de ces données pour améliorer leur trafic en atelier d’autre part.

En effet, la start-up sélectionnée par le Moove Lab (CNPA) a mis en place deux solutions. La première, baptisée Fidcar Social, est une plate-forme qui agrège tous les avis externes laissés par les clients des centres-autos, concessionnaires ou MRA (Google, Facebook, Pages Jaunes ou même IDgarages), centralisés donc sur une seule interface. L’objectif est d’offrir une vision globale au point de vente ou à la tête de réseau de ses retours clients sur le Web. « Ainsi, le professionnel peut répondre directement sur cette plate-forme à tous les avis clients, quelle qu’en soit la provenance, ce qui lui fait gagner beaucoup de temps » explique Fabrice Caltagirone, cofondateur et directeur commercial de Fidcar.

En outre, avec Fidcar Social, la jeune pousse propose-t-elle d’analyser les avis grâce à un outil d’intelligence artificielle. « On est capable d’examiner les commentaires clients et de restituer au point de vente ou à l’intégralité du réseau les points positifs et négatifs qui ressortent des commentaires laissés », ajoute le dirigeant. Tout cela dans l’optique d’améliorer ses services.

Générer des leads et enrichir le fichier clients

Autre package disponible, Fidcar Certified comprend les services de Fidcar Social plus la sollicitation des avis. « Par le DMS, CRM ou système de facturation des garagistes, on peut recueillir de façon journalière et automatique les avis de ses clients. Le professionnel peut ensuite publier les avis positifs sur Facebook ou Google. Cela a permis à nos clients de générer 20 à 25 % d’avis favorables supplémentaires », assure le cofondateur.

Outre les avis, la sollicitation des clients permet de récupérer des informations « intéressantes pour le business de l’atelier », tels que des leads ou d’enrichir leur fichier client dans le respect du RGPD. Sans engagement dans la durée, il faut débourser 85 euros HT par mois par point de vente pour accéder à ces services. L’option light, Fidcar Social, coûte quant à elle 19 euros HT par mois. À ce jour, la jeune pousse compte 150 clients. Elle est actuellement en test dans les ateliers Speedy.

Nous vous recommandons

La Feda veut clarifier la suppression de la TGAP

La Feda veut clarifier la suppression de la TGAP

La Feda et la CGI réclament au gouvernement des règles claires pour tous les opérateurs quant à l'abrogation de la TGAP, notamment sa rétroactivité.L'organisation professionnelle et la CGI viennent de saisir Olivier Dussopt, ministre...

15/10/2021 | FedaTaxes
Salesfactory Automotive recense les garages

Salesfactory Automotive recense les garages

Eurorepar étoffe sa gamme de lubrifiants

Eurorepar étoffe sa gamme de lubrifiants

Castrol Engine Shampoo redonne vie au moteur

Castrol Engine Shampoo redonne vie au moteur

Plus d'articles