Fin d'année maussade pour le marché de l'occasion

Saïda DJERRADA
Fin d'année maussade pour le marché de l'occasion

Fin d'année maussade pour le marché de l'occasion

Avec 424 320 changements de main, le mois de novembre 2017 enregistre un recul du marché de l’occasion par rapport à la même période l’année dernière. Si presque toutes les marques sont touchées, les véhicules récents diesel affichent le plus net repli des ventes.

Alors que les ventes de véhicules neufs poursuivent leur essor au mois de novembre, le marché de l’occasion ne suit pas le même chemin. Selon Autoscout24, les transactions de VO reculent de 9,6 % par rapport à novembre 2016, voire de 13,9 % si l’on rapporte au même nombre de jours ouvrés.

Du côté des marques, seuls Kia et Dacia affichent une progression positive avec des hausses respectives des ventes de 1,21 % et 7,76 %. Le top 3 des marques est toujours trusté par Renault (93 920 transactions), Peugeot (79 317) et Citroën (53 199) mais qui enregistrent tous trois une régression significative. Au pied du podium, Volkswagen voit également ses ventes de VO chuter de plus de 10 %, pour atteindre 31 000 changements de main.

Gazole VS diesel

En ce qui concerne les motorisations, le diesel souffre davantage de la morosité du marché. En effet, si les ventes de VO au gazole affichaient des baisses depuis plusieurs mois, celles de novembre sont d’autant plus significatives. Avec moins de 270 000 immatriculations, le diesel régresse de près de 13 %. Dans le détail, ce sont les véhicules récents qui sont touchés. Ainsi, les diesel de moins de 1 an perdent 23 points, et les véhicules de 2 à 5 ans affichent une baisse des ventes de 18,5 %, soit 64 930 immatriculations en novembre 2017 contre 79 654 en 2016, selon les données d’Autoscout24.

Ces diminutions se font au profit de l’essence, qui souffre moins de la tendance du marché. En effet, si les transactions essence reculent de 2,68 %, pour s’établir à 148 353 ventes, les véhicules récents – de moins de 5 ans – progressent de près de 10 %.

Le marché du VO, qui totalise 424 320 immatriculations sur le mois de novembre, enregistre son premier recul des ventes depuis plusieurs mois. Néanmoins, si l’on cumule les onze premiers mois de l’année, 2017 reste un bon cru avec une progression de 2,3 % par rapport à l’année précédente.

Nous vous recommandons

Le marché VO toujours au ralenti au premier semestre 2022

Etude

Le marché VO toujours au ralenti au premier semestre 2022

Selon AutoScout24, le marché du véhicule d'occasion enregistre un volume en baisse de 12,8 % sur les six premiers mois de l'année par rapport à 2021.Le marché du véhicule d’occasion connaît un ralentissement ces derniers mois,...

01/07/2022 |
Aramisauto industrialise le reconditionnement de véhicules

Aramisauto industrialise le reconditionnement de véhicules

Nova MS lance une formation sur l'achat cash

Nova MS lance une formation sur l'achat cash

Les garantisseurs s’adaptent à l’arrivée des VE dans le marché de l’occasion

Les garantisseurs s’adaptent à l’arrivée des VE dans le marché de l’occasion

Plus d'articles