Fin des énergies fossiles en 2035 : entre danger et sabordage

Fin des énergies fossiles en 2035 : entre danger et sabordage

Le Parlement européen poursuit ses objectifs de Green Deal avec la fin des énergies fossiles pour l'automobile à partir de 2035.

© UE

Le 8 juin, le Parlement européen a voté en faveur d’une réduction de 100 % des émissions de CO2 sur les voitures neuves et utilitaires légers à partir de 2035. Une décision qui suscite des réactions partagées, même si le virage technologique et industriel a déjà été pris par l’industrie automobile.

Le 8 juin, le Parlement européen a voté en faveur d’une réduction de 100 % des émissions de CO2 des véhicules particuliers et utilitaires légers neufs à partir de 2035. « Un saut dans le vide et un sabordage industriel », selon les mots de Luc Chatel, président de la Plateforme automobile (PFA), dans le cadre d’une interview sur BFM Business. « Un réel sabordage économique » pour Xavier Horent, délégué général de Mobilians, qui poursuit en soulignant que « dans quelques années, nul ne pourra dire qu'il n'était pas informé ». En effet, la transition est courte à l’échelle industrielle et les consommateurs ne se ruent pas sur les véhicules électriques. Le résultat de ce vote européen n’est pourtant pas une grande surprise. Au contraire, le texte a le mérite de maintenir les objectifs intermédiaires fixés pour 2025 et 2030. Un point apprécié par les constructeurs, à travers la réaction de l’ACEA. Une association des constructeurs européens d’automobiles qui précise aussi au passage la nécessité d’adapter l’infrastructure à cette décision. En effet, le nombre de points de recharge en Europe est loin d’être suffisant et se révèle ridiculement réduit dans plusieurs pays. Des pays dans lesquels les ventes de voitures électriques restent également anecdotiques. Sur les 27 pays de l’Union, l’essentiel des ventes de modèles 100 % électriques est concentrée sur quelques nations seulement.

Des bornes pour des ventes

La nécessité d’un réseau de bornes de recharge est aussi capital pour le Cecra. L’organisme européen représentant les distributeurs souligne que « des ventes massives de véhicules zéro émission seront réalisables seulement si les infrastructures de recharge sont disponibles ». Le Cecra fait remarquer également que « l’industrie, aussi bien que l’opinion publique, s’interrogent sur la vitesse de déploiement de ces stations de charge. De nombreux clients potentiels restent réticents et ne basculeront vers des véhicules zéro émission que lorsque l’infrastructure de recharge sera déployée ». Pour mémoire, en France, le nombre de points atteint 60 000 bornes, alors que l’objectif de 100 000 devait être atteint en fin d’année dernière. « Pour avoir un débit suffisant lors des week-ends de grands départs, il faudrait environ 70 bornes ultra-rapide par station-service », a souligné Luc Chatel ce jour sur BFM Business.

Prochaine étape le 28 juin

L’étape suivante pour cette fin programmée des énergies fossiles aura lieu le 28 juin, avec la réunion du Conseil de l’Union européenne. Les ministres des pays de l’Union débattront de cette mesure selon leurs propres critères. Le Cecra souhaite d’ailleurs que ces ministres « prennent en compte les arguments de toutes les parties prenantes européennes mais aussi des citoyens de chaque pays » avant de prendre leur décision. Dès le 10 juin, Bruno Le Maire, Agnès Pannier-Runacher et Clément Beaune réuniront à Bercy les acteurs de l’automobile pour préparer les prochaines échéances. Une clause de revoyure pourrait être introduite à mi-chemin, afin de réévaluer les objectifs en fonction des nombreux paramètres liés au marché, aux matières premières et au réseau de recharge.

Nous vous recommandons

Barbara Bergmeier devient directeur exécutif industriel de Jaguar Land Rover

Nomination

Barbara Bergmeier devient directeur exécutif industriel de Jaguar Land Rover

Selon le constructeur, Barbara Bergmeier est amenée à jouer un rôle décisif dans le renforcement de la stratégie Reimagine lancée l'année dernière par Jaguar Land Rover.Depuis le 1er juillet 2022, Barbara Bergmeier dirige la nouvelle...

Plastic Omnium crée une division Éclairage

Plastic Omnium crée une division Éclairage

VinFast débute la présentation de son SUV VF8 en France

Vu sur les réseaux sociaux

VinFast débute la présentation de son SUV VF8 en France

Volkswagen Group France confirme un contrat d'agence « non-genuine » pour ses réseaux

Volkswagen Group France confirme un contrat d'agence « non-genuine » pour ses réseaux

Plus d'articles